writer's bench

Kids: Mexico City Bombers

Mexico City Bombers-01-511

Au Mexique, l'ambiance n'est pas à la fête. Depuis le début de la guerre contre les cartels lancée par le gouvernement en 2006, les violences ont fait plus de 200 000 morts ou disparus. Pourtant, dans la capitale, les writers locaux ou de passage éclatent la ville de manière assidue.

Dans cette vidéo intitulée Kids: Mexico City Bombers on suit Neko, Mugre, Pemex, Dsek, Near, Pester, Roots, Lube, Emek pour du bombing intense dans les rues de Mexico.

Mexico City Bombers-03-511

Source : SpraySaysSomething

writer's bench

More Hate Than Fear [Full movie]

More-Hate-Than-Fear-01-511

En Angleterre, le système judiciaire envoie régulièrement des writers en prison pour plusieurs années. On se souvient qu'en 2013, Vamp a été condamné à 3 ans de prison ferme et que le même jour, Stuart Hall, un présentateur de la BBC, a écopé de 15 mois de prison pour avoir violé 13 mineures sur une période de 20 ans. On en déduit que les tribunaux anglais accordent plus de valeur à la propriété privée qu'aux vies de jeunes filles dévastées par un prédateur sexuel.

Inspiré par cette injustice caractérisée, Molly Manning Walker a réalisé un court métrage intitulé More Hate Than Fear dans lequel on suit les premières journées d'incarcération d'un writer dans une prison de haute-sécurité, au contact de criminels endurcis.

« Le graffiti, c'est la liberté d'expression. C'est un moyen de déclarer son désaccord avec un statu quo généralisé. Mais ce n'est pas le graffiti qui m'a conduit à réaliser ce film, ce sont les peines de prison disproportionnées. Ce qui est devenu évident, c'est que nous avons un système judiciaire qui protège plus la propriété privée que les vies humaines. »
-Molly Maning Walker

Le trailer :

Le film complet :

Source : Dazed

writer's bench

Improvisation de Totipote sur le mur de La Gâche

Totipote-La-Gâche-01-511

En Juin 2017, Totipote est passé par Lyon pour exposer ses dessins à la galerie Kolle-Bolle ou il en a profité pour peindre la vitrine au Blanc de Meudon.

Invité par l'association La Voie de l'écrit, Totipote a ensuite enchainé avec le mur de La Gâche.

« Je me suis intéressé peu à peu à faire des symboles liés au graff et aux lettres. J'interviens plutôt sur de grands murs avec de gros outils et il s'agit en général d'improvisation. Ces quatre dernières années, mon travail s'est surtout orienté là-dessus. Il m'a fallu environ cinq heures pour réaliser l'œuvre sur la Gâche. Des habitants du quartier se sont arrêtés pour discuter avec moi, je pouvais continuer à peindre tout en parlant avec eux, c'était vraiment très sympa. Désormais, et dans le futur, j'ai décidé de m'investir dans des projets collectifs. »
-Totipote

writer's bench

Graffiti Fail Compilation Part.1

Graffiti-fail-compilation-01-511

Peindre des trains et des métros n'est pas vraiment une activité de tout repos. Même si les plans sont bien rodés, les writers ne sont pas à l'abri d'un certain nombre d'aléas. Dans le 1er épisode de Graffiti Fail Compilation, Daos CMS a réuni quelques actions qui ont viré au fiasco, histoire de rappeler avec humour que tout ne se déroule pas toujours comme prévu…

writer's bench

Au Pays Basque, Blu peint 2 façades en soutien à un quartier autogéré

Blu-errekaleor-01-511

Fidèle à ses convictions politiques, Blu s'est récemment rendu à Errekaleor, un quartier autogéré de Vitoria-Gasteiz au Pays Basque.

Menacé d'expulsion et privé d'électricité depuis 2 mois, le collectif s'organise et vise à l'autosuffisance en développant des énergies renouvelables.

Pour apporter son soutien, Blu a peint 2 façades aux multiples détails dont il a le secret.