writer's bench

De l'Art pariétal au graffiti

art pariétal et graffiti-01-511

Les hommes des cavernes n'ont pas attendu l'invention de la peinture en bombe pour décorer les parois des grottes. En évitant un glissement de sens, des analogies entre art pariétal et graffiti perdurent. Il s'agit bien souvent de peindre pour tuer le temps, par plaisir, ou d'exorciser le réel. A l'abri de l'érosion naturelle, de nombreux graffitis tracés durant l'ère paléolithique ont survécu avant d'être (re)découverts au 20ème siècle.

Invité par l'office de tourisme de Brive-la-Gaillarde, le duo Sismikazot a rendu hommage à la découverte de la Grotte de Lascaux, la chapelle Sixtine de l'art pariétal, par Léon Laval.

art pariétal et graffiti-02-511

« Pour cette réalisation, nous nous sommes intéressés au personnage de Léon Laval, ancien instituteur à Montignac (24). Ce fut le premier a être mis au courant de l'existence de la grotte par Jacques Marsal un des quatre adolescents inventeurs de Lascaux le 16 Septembre 1940. Il comprit très vite l'ampleur de la découverte et fit prévenir l'abbé Breuil, appelé le pape de la préhistoire, qui séjournait par hasard à Brive le 21 Septembre. Léon Laval fut un personnage clé et joua un rôle très important pour Lascaux jusqu'à son décès en 1949. »
Sismikazot

Pour commencer, le duo a peint les 4 faces d'un bus anglais, reproduisant le portrait de Léon Laval accompagné d'extraits du livre Mon père, l'homme de Lascaux.

Ils se sont ensuite attaqués à une façade du centre ville, reproduisant la 1ère figure animale aperçue par le groupe de jeunes découvreurs en 1940 dans la Grotte de Lascaux.

« Nous avons travaillé autour de la première figure animale vue dans la grotte de Lascaux par les quatre inventeurs : la vache rouge à tête noire. Muni d'une lampe artisanale, ils n'ont vu aucune peinture en passant dans la salle des taureaux et c'est uniquement dans le diverticule où les parois se resserrent que la vache à tête rouge leur est apparu. C'est une anecdote dans la grande histoire de Lascaux qui nous a plu, touché et inspiré surtout quand elle nous est racontée par le premier concerné. »
Sismikazot