writer's bench

Niels Shoe Meulman: de l'origine du graffiti en Europe au Calligraffiti

Shoe-02-511

Quand on s'intéresse au développement de la pratique du graffiti en Europe au début des années 80, on peut rendre hommage aux pionniers influencés par l'école new-yorkaise dont Niels Meulman fait partie. Dès 1979, dans les rues d'Amsterdam, Niels Meulman âgé de 12 ans dessine son logo, une chaussure stylisée rapidement accompagnée par une petite signature : Shoe.

Shoe, Amsterdam, 1979/1980

Shoe, Amsterdam, 1979/1980

Abandonnant rapidement son logo, Shoe se concentre désormais sur son lettrage.

« Je n'avais alors jamais vu de graffiti new-yorkais, mes influences venaient de ce que je voyais sur les murs de ma ville, notamment le célèbre Dr. Rat. En 1982, lors d'un voyage à New York, j'ai découvert le graffiti américain, des pièces stylisées et colorées qui ont marqué mon imaginaire. Les murs d'Amsterdam étaient régulièrement bombés par des Punks ou des Hooligans comme Ego, Dr. Air, Walking Joint, Mano, Trip… Avec Joker et Delta, nous avons fondé le crew USA et commencé à peindre des graffitis dans la veine de ce qui se faisait à New York. »

Shoe-03-511

Rejoignant entre autres, Bando, Mode2 et Cat22, Shoe intègre le crew CTK, dont les membres sont répartis entre Londres, Amsterdam et Paris. Cette équipe diffuse le graffiti aux 4 coins de l'Europe, ce qui a valu à certains (Bando, Shoe & Cat22) un petit séjour de 3 semaines derrière les barreaux pour avoir peint des trains à Munich .

Bando & Shoe, Munich,  1986

Bando & Shoe, Munich, 1986

« Les choses ont pris une autre tournure lorsque nous avons rencontré le crew Bomb Squad 2 de Paris et les TCA de Londres. Réunis sous le nom CTK, Bando, Angel, Joker, Cat22, Mode2, Colt, Sign, Delta et quelques autres avons alors développé ce style de lettrage typiquement européen. Des lettres soigneusement désignées, inspirées de maîtres new-yorkais comme Dondi, auxquelles nous avons ajouté notre touche personnelle. »

Shoe, Roxiz (par Jonone), Terrain de la Chapelle, Paris, 1986

Shoe, Roxiz (par Jonone), terrain de la Chapelle, Paris, 1986

Dans les années 90, Shoe s'éloigne du graffiti pour devenir l'assistant du graphiste Anthon Beeke, avant de fonder la galerie Unruly.

« J'ai toujours su que ma pratique du graffiti pouvait évoluer vers quelque chose d'autre. Le graphisme m'a permis de gagner ma vie tout en faisant ce que j'aimais. Durant les années 90, je me suis petit à petit éloigné du graffiti. J'ai créé mon agence Caufield & Tensing, travaillé comme directeur artistique pour BBDO et MTV et j'ai créé ma propre agence Unruly qui s'est par la suite transformée en galerie. »

Niels Meulman, graphiste, 1990– 2000

Niels Meulman, graphiste, 1990– 2000

Quelques murs peints au début des années 2000 :

En 2007, Niels Meulman présente une partie de son travail d'atelier (à la frontière du graffiti et de la calligraphie traditionnelle) dans une exposition personnelle intitulée Calligraffiti, le début d'une nouvelle aventure.

« Avec ma première exposition personnelle en 2007 intitulée Calligraffiti, mon travail a gagné en popularité. Dès lors, fini les commandes, je me focalise désormais sur la peinture. L'écriture me passionne ; depuis les hiéroglyphes égyptiens jusqu'à la calligraphie chinoise en passant par enluminures moyenâgeuses, l'homme a toujours essayé de tracer son écriture de manière esthétique. À mon tour, j'apporte une pierre à l'édifice, j'y insuffle mon propre style, ma propre sensibilité. »

Shoe-01-511

Shoe-07-511

Pour les amateurs de handstyle, Niels Shoe Meulman dédicacera son nouveau livre, Shoe Is My Middle Name, le 21 Janvier 2017 à la galerie Openspace à Paris, de 15h à 19h.

L'intégralité de l'interview de Shoe est à lire sur Spraymium.

graff market

Overrated Magazine n°4

Le magazine hollandais Overrated perpétue la tradition de qualité qui caractérisait son prédécesseur, le mythique Bomber. Ce magazine luxueux fait la part belle à la scène des Pays-Bas mais propose surtout un tour d'horizon exhaustif des trains et métros de la planète. Mise en page épurée, photos grand format, couverture épaisse, reliure carrée et 178 pages de graffiti sur papier glacé, on est plus face à un livre qu'un simple magazine.

Au sommaire :

  • Le B.A.D. Crew de Berlin.
  • 24 heures avec Manks.
  • Stay in the Dark : une sélection de clichés d'Edward Nightingale.
  • Un focus sur Nitwit.
  • STU : Strictly True Underground.
  • Moscow on Fire avec le duo photographe/graffeur SHU.MOV.
  • Blue is the warmest color avec les Suédois de 4608.
  • The Gauntlet : un reportage photo sur l'Asie.
  • Les rubriques habituelles de murs, trains et métros.

Le magazine coûte 9,90€ et est disponible ici sur Allcity.fr. En voici un aperçu, également téléchargeable ici sous forme de fichier PDF.

graff market

Pour peindre dans le froid: les gants d'hiver Mr. Serious

Il y a du nouveau dans la gamme Mr Serious : les gants d'hiver sont désormais disponibles en 3 tailles, M, L et XL… une protection indispensable conçue spécifiquement pour la pratique du graffiti par grand froid.

Ils sont constitués de nylon ultra-résistant avec un revêtement polyuréthane sur les paumes et les doigts pour protéger des coulures de peinture. L'épaisse doublure en polaire grattée permet de maintenir les mains au chaud même quand le thermomètre descend en dessous de zéro. La couche plastique protectrice assure une plus grande résistance sur les points de friction et une bonne adhérence à la bombe. Le tissu extérieur permet une meilleure ventilation de la main et évite ainsi la transpiration.

Les gants sont réutilisables, pour de nombreuses sessions peintures avec les mains toujours propres. Et pour les plus aventureux, finies les empreintes digitales laissées sur les bombes…

La paire de gants coûte 5,50€ et est disponible ici sur Allcity.fr.

writer's bench

Hommage aux portraits des années 30 en peinture

Telmomiel-creepy faces-02-511

Intrigués par l'évolution de l'usage de la photographie, Telmo Pieper & Miel Krutzmann (formant le duo Telmomiel) se sont inspirés d'un portrait datant des années 30, pour peindre une fresque à l'allure désuète, à Dordrecht.

« En regardant ses photos, nous avons eu la sensation que la photographie avait radicalement changé au cours des dernières décennies. Aujourd'hui, on prend des photos avec son téléphone portable ou on fait appel à un professionnel pour faire des portraits de famille. Les gens photographiés sont généralement souriants, certains vont jusqu'à faire ces fameux duck faces. La banque d'images que nous avons consultée comprenait de nombreuses photos de gens au regard sérieux, habillés dans un style qui fait, à nos yeux, plus référence à l'esthétique des films d'horreur qu'à une vie familiale saine. »
-Telmomiel

writer's bench

Cargopower, le graffiti sur frets à l'honneur 2ème partie

Cargopower02-511

Ce 2ème épisode de Cargopower mis en ligne par Schönz Züri regroupe une quantité impressionnante de frets peints en Autriche, Hollande, Suisse, Allemagne, Belgique et au Danemark témoignant de la vivacité d'un mouvement qui touche désormais une grande partie de l'Europe (le 1er épisode est à voir ici).

Cargopower02-01-511

On y trouve des peintures de Caye, Templ, Liquid, Wrong, Kerupt, Grape et des actions de jour comme de nuit en compagnie de Omega, Saeph, et des crews IFC, SOW entre autres, agrémentées d'apparitions de Bruce Lee.