graff market

Stylefile Magazine n°49: Ink File

Stylefile, le magazine de référence du graffiti allemand est de retour avec un nouveau numéro 48 de 80 pages fidèle à la série, avec au sommaire de ce Ink File :

  • Un photo report sur l'allemand Caber One de Brême.
  • Des interviews des stylemasters allemands Scotty76 et Poet (qui est aussi l'auteur du lettrage de couverture).
  • Les trains du ZGM Crew de Berlin.
  • Un focus sur les français Bruce & Mina.

Stylefile n°49 est disponible dès aujourd'hui ici sur Allcity.fr. En voici un aperçu, également téléchargeable ici au format PDF.

writer's bench

Rennes sous les bombes

Rennes sous les bombes-01-511

Rennes est devenu un des épicentres de la contestation, de nombreuses manifs, avec leurs florilèges de graffitis sauvages, agitent les rues de la ville depuis plusieurs mois. 2 jeunes femmes ont d'ailleurs été condamnées à 6 mois de prison avec sursis pour des inscriptions menaçantes.

Pour se faire une petite idée de l'actualité bombing dans les rues de la ville, le compte Instagram Handstyle Rennes recense exclusivement les tags de Chleu, Alien, Zipe, Cver, Oskare, Okult, Sircé, Smek, Cogne, Spam, Scotsh, Caca, 9825, Oust, Doué, Paro, Racket, José, Sobre, Iphone, Ivanoé, Rincé, Buck, Mesoa, Inst1, Kicé, Kifes, Stoer, Shubak, Aker, Phost, Jam, Médio, Reado, Sobre,Balen, Hobes, Perkiz, Ksper, Janek, Blank…

Un compte Instagram à surveiller, un livre regroupant 2500 photos de tags dans les rues de Rennes accompagnées d'interviews devrait sortir à la rentrée 2018…

writer's bench

Logick, peindre des portraits à la bombe

Logick-01-511

Nicolas Prévost alias Logick peint depuis plusieurs années dans la région de Roubaix.

« J'ai commencé en 2011. Je me suis entraîné pendant presque un an sur une friche du côté de Babylone. »

Passionné de bandes dessinées et de cinéma, Logick teste différentes techniques, dont l'anamorphose, dans les friches du Nord de la France.

 « C'est le réalisme qui me plaît, même si j'essaye de ne pas rester bloqué dans un style. »

Sur toiles ou sur murs, l'artiste réalise des portraits (Nelson Mandela, Snoop Dogg, MF Doom…) et s'essaie régulièrement à la caricature (Donal Trump).

« Ce que j'aime avec la bombe, c'est que les couleurs ne se mélangent pas. Et puis c'est intéressant de se creuser la tête pour faire un travail de précision avec un outil qui ne le permet pas toujours. »

Source : La Voix Du Nord