writer's bench

L'expo clandestine de Rone à Melbourne

Exposition clandestine de Rone à Melbourne-02-511

A l'occasion de son exposition intitulée Empty, l'artiste australien Rone a investi une ancienne papeterie vouée à la destruction.

L'artiste y a peint de monumentaux portraits réalistes pendant quelques mois avant d'envoyer une invitation réservée aux happy few pour une visite guidée.

« J'ai travaillé sur un énorme projet top secret au cours des derniers mois. En fait, c'est toujours un secret, donc ce mail s'adresse à quelques personnes choisies. Je voudrais vous inviter à une visite de mes derniers travaux qui sont situés dans un bâtiment en cours de destruction à Melbourne. Ce sera une visite d'un chantier où j'ai peint depuis quelques mois. L'intention est de proposer une nouvelle série d'œuvres photographiques sous la forme d'un prolongement de ce que j'ai produit pour l'exposition Empty. »
-Rone

Source : Artfido

writer's bench

Set, peindre pour le plaisir

Set-02-511

Originaire de Sydney, Set peint depuis 2001 dans un style s'inspirant du semi wild style new-yorkais mis à la sauce australienne. Au delà des considérations purement techniques, Set peint tout d'abord pour son propre plaisir, pour avoir la satisfaction de peindre une pièce qui lui plait.

Set-04-511

« Je continue de peindre car je trouve ça encore marrant (parfois). J'ai un tas de raisons de m'arrêter et le jour ou j'en aurais marre, je le ferai. Plus facile à dire qu'à faire. »

Set-05-511

« Je suis désolé ceux (particulièrement les ados) qui peignent uniquement pour montrer leurs trucs sur internet plutôt que de peindre par plaisir. Ils postent tout sur Instagram, je peux leur garantir que d'ici quelques temps, ils le regretteront et qu'ils penseront que leurs peintures sont bien faiblardes. »

Set-03-511

« J'ai rencontré pas mal de gens cool dans le graffiti, certains sont devenus des amis proches et aussi pas mal de gens désagréables. Ce n'est pas parce qu'on partage un intérêt commun qu'on est obligé d'être pote et de peindre ensemble. Par pitié, épargnez moi les histoires d'ego, tu n'es ni un architecte ni un chirurgien talentueux, juste un writer… »

Set-01-511

L'intégralité de l'entretien est à lire sur Spraydaily.