writer's bench

Les fresques sarcastiques de Rookie

Rookie The weird-01-511

Membre du crew THE WEIRD (Cone, Dxtr, Frau Isa, Herr Von Bias, Nerd & Qbrk, Low Bros, Mychos, Look, Vidam), l'artiste allemand Robert Matzke alias Rookie s'inscrit dans la veine de Nychos en peignant de nombreuses fresques humoristiques, dans lesquelles il met en scène de manière sarcastique ses persos et ses lettrages.

Rookie a récemment été invité à peindre la façade de la maison d'un particulier, à Hanovre.

writer's bench

Runners 07: Moer peint les métros de Madrid et Hambourg

Runners07-05-511

Moer confirme une fois de plus son statut de trainwriter confirmé. Dans ce 7ème épisode de Runners, il s'acoquine avec une équipe de writers espagnols pour peindre le métro de Madrid, une cible difficile à atteindre.

Runners07-01-511

Caché dans la cabine inoccupée du conducteur, le groupe, dupant l'attention de la sécu, s'introduit dans un dépôt de métros pour une action chronométrée.
Runners07-03-511

Moer se rend ensuite à Hambourg pour tâter le terrain en compagnie de Kezh.

Runners07-02-511

Runners07-04-511

Source : Spraydaily

writer's bench

Les persos délirants de Paco Sanchez

Paco Sanchez, aussi connu sous le pseudo de Paco Uno, est un writer allemand (Hambourg pour être précis) qui a plus d'une corde à son arc. Il décline ses persos dynamiques aussi bien sur mur que sur les clients de son shop de tattoo. Sa force ? Un style dans la plus pure tradition graffiti qui combine de nombreuses influences : cartoons, comics le tout saupoudré d'imagerie typiquement Californienne voire un peu de Disney.

Son Instagram est à recommander d'urgence à ceux qui se disent que style ne rime pas nécessairement avec réalisme. En voici une petite sélection :

writer's bench

Jason72 ou la nostalgie du graffiti des pionniers

Json-01-511

Fasciné par le graffiti new-yorkais des pionniers, Jason72 perpétue la tradition des lettrages simples et bubble accompagnés de persos marrants. Depuis 2001, ce writer allemand peint de nombreux murs aux saveurs nostalgiques à Regensburg.

« Mon environnement m'influence. En ce qui concerne le style, mes potes et le graffiti des années 70 jouent un rôle important. »

« Sur le chemin pour aller à l'école, j'étais fasciné par les pièces que je voyais. J'ai su dès le départ que je voulais faire ça. »

Source : Spraydaily