writer's bench

Métro de Berlin, souriez vous êtes filmés

Big Brother métro Berlin-01-511

Ces derniers temps, les transports en commun berlinois connaissent une vague d'expérimentations artistiques en lien avec la pratique du graffiti. On y a récemment vu un wagon de métro rempli de feuilles mortes et une intervention fleurie sur un S-train. Cette fois, c'est le collectif Rocco & ses frères qui s'y colle.

Dans un contexte ultra sécuritaire de lutte contre le terrorisme, le collectif rend visible le système de vidéosurveillance oppressant mis en place dans les transports en communs de Berlin.

En effet, sur les 15 000 caméras de surveillance de la ville, 13 460 le sont dans les bus, les trains et les métros. En raison de la miniaturisation du matériel, l'usager lambda ne semble pas se rendre compte que le moindre de ses faits et gestes est épié, analysé, décortiqué pour un résultat largement critiquable, sachant que, jusqu'à présent, Big Brother n'a jamais réduit le taux de criminalité.

Big Brother métro Berlin-03-511

Dans cette vidéo, le collectif s'introduit dans une rame du métro pour y installer 32 caméras factices dans un wagon, ainsi qu'une signalétique très explicite, histoire de voir si les voyageurs apprécient d'être épiés.

Big Brother métro Berlin-02-511

Résultat, durant les heures de pointe, ce wagon reste vide. A croire qu'il faut vraiment grossir le trait pour que les usagers découvrent l'utilisation d'une technologie répressive destinée à un contrôle sécuritaire.

Big Brother métro Berlin-04-511

writer's bench

Métros à gogo à Berlin

Moer Berlin-01-511

10 minutes d'action filmées exclusivement dans le métro de Berlin ! C'est ce que propose cette vidéo intitulée Restless Legs dans laquelle Moer et ses acolytes (Chuk, Rue…) déglinguent le métro de Berlin en enchainant les plans lay ups et ateliers.

Moer Berlin-02-511

Moer s'offre le luxe d'un panel sur un wagon orange (assez rare, sachant que la couleur officielle du métro de Berlin est le jaune.)

writer's bench

Les feuilles mortes se ramassent à la pelle… dans le métro

Leaf the Train-01-511

A Berlin, les TOY débordent décidément d'imagination. Après avoir installé des jardinières sur un S-Train en backjump, ils ont profité de l'automne pour récolter plus d'une vingtaine de sacs poubelles de feuilles mortes.

Leaf the Train-02-511

Ils les ont ensuite transportés à proximité d'une trappe, souvent utilisée par les writers pour accéder à un lay up souterrain.

Leaf the Train-03-511

Camouflés au milieu des sacs, ils profitent d'un ralentissement du trafic pour s'introduire dans une rame stationnée et y répandre les feuilles mortes !

Leaf the Train-04-511

On imagine la réaction des usagers à l'ouverture des portes de ce wagon !

Leaf the Train-05-511

Une action moyennement apprécié par les autorités locales, la BVG a évidemment isolé la rame pour la nettoyer et s'est empressée de porter plainte pour vandalisme, une enquête est d'ailleurs en cours…

writer's bench

Jardinage & graffiti en backjump à Berlin

Backjump fleuri à Berlin-01-511

A Berlin, les writers ne manquent pas d'imagination pour développer des projets atypiques et décalés en lien, d'une manière ou d'une autre, avec le graffiti. Cette fois, Duko & Link, du crew TOY, ont réuni une équipe de spécialistes du backjump pour une intervention fleurie sur un S-train.

Backjump fleuri à Berlin-02-511

Masqués et gantés, les writers ont préparé des jardinières prêtes à être collées sur les parois d'une rame.

Backjump fleuri à Berlin-03-511

Comme pour un backjump, traditionnel, l'action est chronométrée et parfaitement organisée, à l'allemande.

Backjump fleuri à Berlin-04-511

Une surprise de taille pour les passagers !

Backjump fleuri à Berlin-05-511