Interview Thorfine

Interview Thorfine-511

A l'occasion de la sortie de son premier livre auto produit intitulé Flash#1, Thorfine a été interviewé par Emporium. En voici quelques extraits pour en apprendre un peu plus sur l'auteur de cet ouvrage.

« Les crews présents dans ce livre sont VMD, KSF, 1UP, PAL, The Grifters. Ces crews font partie des plus représentatifs d'une activité visible dans la rue, sur trains, et sont des proches. »

Interview Thorfine-01-511

« Ce livre ne représente que ma vision des choses, je ne prétends pas, à travers 100 pages de photos, montrer l'envers du décor du graffiti dans son ensemble. Chaque ouvrage lié au graffiti est différent, chacun peut interpréter ce mouvement et le retranscrire comme il le souhaite à travers ce qu'il photographie, ou en suivant tel ou tel groupe dans tel ou tel pays. Le graffiti est gratuit et libre à tous, on y retrouve toutes sortes de gens et toutes sortes d'ambiances. Pour les groupes présents dans ce livre, le graffiti fait partie intégrante de leur vie, ce n'est pas un hobby mais une façon de vivre, de voir et un besoin d'évoluer dans ce monde de manière complètement différente voire marginale. Ma volonté était de présenter l'envers de leur décor, des situations, des instants de vie et différentes façons de faire. »

Interview Thorfine-02-511

« Je ne crois pas que beaucoup d'artistes pratiquent le graffiti de façon revendicative ou contre le système, c'est une pratique en marge du fait de son illégalité relative. Que le graffiti soit en galerie ou dans la rue, les mêmes institutions t'encensent ou t'enferment. Pour certains c'est une façon de vivre qui est complètement différente du train de vie commun, en marge des règles, avec ses propres codes et pour d'autres un passe-temps du dimanche ou un moyen de gagner de l'argent. »

Interview Thorfine-03-511

L'interview est à lire dans son intégralité ici.

Les commentaires sont fermés.