Crack & Shine: Katsu

L'éditeur Fred Forsyth et le photographe Will Robson-Scott présentent une série de courtes vidéos pour accompagner la sortie du livre Crack & Shine International.

Dans ce nouvel épisode, Katsu donne sa définition d'un graffiti vandale qu'il pratique en compagnie de son crew BTM, en opposition avec celle d'un street art gentillet.

Le livre est disponible ici sur Allcity.fr et dans les All City stores en France.

8 commentaires

  1. Putain mais quelle merde. Le graffiti n’est pas de l’art, le graffiti n’est pas décoratif. Bien sûr.
    Mais quand son application iphone de merde c’est pas décoratif peut être ?!
    Quelle merde !
    Il a trouvé son créneau, il ne signera pas de toiles mais il développera des applications iphone, business is business. Il faut bien plumer la poule aux oeufs d’or par où on peut.
    Y en a qui feraient mieux de se taire et faire se qu’ils savent faire mieux, des tags ou des vomis. Ça fait pitié de voir ce genre de trucs. Ça fait vraiment pitié.
    Katsuce mon cul.

  2. Sauf erreur de ma part j’avais posté un commentaire qui s’il a bien été effacé devait être trop rempli d’injures et de grossièretés pour paraître ici.
    Je me suis un peu calmé, pardon. Mon commentaire était proportionnel à la déception de voir un mec que j’avais plutôt tendance à apprécier sombrer dans ça. Il faut dire que c’est l’Amérique et que j’avais mal compris jusqu’au titre de la partie qui lui est consacré dans Crck n shine « graffiti is advertising to me ».
    Dans sa critique du graffiti vu en tant qu’art il n’aime pas quoi ? sa récupération ? l’argent qu’il y autour ?
    Il faut dire qu’il n’est pas en reste, ça doit être une stratégie de comm comme un autre l’imagerie hardcore, les mots chocs comme dans un vulgaire torchon de la presse à scandale, la voix déformée. Entre Kidult et lui on ne sait plus ou donner de la tête. Il y a un street artist et un entrepreneur…
    Tout ça pour vendre une application Iphone et les photos de camion de police qui vont avec ! Vive la subversion !
    Z

    • All City le

      Pour info nous n’avons pas effacé de commentaire, libre à tous d’encenser ou de critiquer. Et pour résumer l’attitude de Katsu, en clair : il n’aime pas ce qu’il considère comme du graffiti « gentil », tout simplement.

      • ok c’est cohérent alors, il fait du graffiti méchant, son appli iphone par principe je trouve ça surtout bête, le vrai game c’est dehors, tout l’intérêt du graffiti c’est de pouvoir jouer le premier rôle dans la vraie vie. A quoi ça sert de jouer le dingue derrière son iphone ?! Franchement ils savent plus quoi inventer pour faire du bif.
        C’est vraiment une caricature ce truc.
        ça me fait penser à Booba qui joue avec toute cette imagerie, argent, violence. Ca ne l’empêche pas de faire de bonnes rimes mais sinon c’est une blague. J’écoute souvent, parce que ça me diverti. Maintenant je rigolerai en voyant du Katsu aussi.

        • keke le

          Moi je ne m’en étonne même plus de ce genre de trucs.
          Dans un mois il y aura des verres mc do!
          Dans ces histoires, je me dis « tant mieux pour le graffeur ».
          Mais p’têtre que c’est pas gégêne pour le graffiti.

    • All City le

      Le commentaire initial était passé en spam sans que nous nous en rendions compte. Nous l’avons retrouvé et (re)mis en ligne.

  3. ronnie le

    Buenos días agradesco todo el trabajo de una manera genuina…:|]