Kidult Vs. Agnès B.

Il y a un mois de cela, Kidult s'attaque à JC/DC, la boutique de JC De Castelbajac :

Canular pour faire le buzz, ou vandalisme ciblé vers un des hauts lieux de la fashionerie parisienne ? Les avis sont partagés, plus d'indices ici… En attendant, c'est maintenant Agnès B. qui fait les frais des attaques ciblées du mystérieux Kid… Une première fois vers la mi-janvier :

Et une seconde fois en ce début Février 2011 :

La question reste ouverte : soit Kidult déteste la récupération du graffiti pratiquée par ses victimes, soit il est lui-même l'instrument de buzz et de récupération d'une des formes pourtant les plus outrancières du vandalisme graffiti : les tags à l'extincteur. On attend vos théories..

Sources photos : USNBP & G. Flickr

10 commentaires

  1. Arrested development le

    Il s’agit dun tag amical. Aucun vandalisme ni
    Versus. agnès b. avait déjà remercié le kid pour le premier graff en lui disant regretter son retrait par la voirie. Il a donc recommencé. Agnes soutient la street art depuis les années 80

  2. That’ll teach them to give him store credit instead of his money back!

  3. "beast!" le

    Mon dieu! xD Imaginer les gens de la boutique essayer de buff qui.

  4. BLOK le

    JE SUIS FANNNNNNNNN

    BLOK
    SKO-CREWWWWW

  5. ysknab le

    Kidult n’apprécie pas Agnes B, comme il n’apprecie pas LVMH, et tout les grands créateurs de mode utilisant, a tort, le grafiti comme outils commercial, une de ses dernières attaque est le magasin Suprem a New york, sans parler des détournements de pub ( entre autre galliano )
    Ce tag et tout sauf amical … Le street art dénonce bien plus que ce que le commun des mortels pense, et les  » grands créateurs » n’ont que ce qu’il mérite !!

  6. Insolent le

    8min 7s