Trains en Allemagne: Drones Vs. Writers

Allemagne - Crone Vs Trainwriters - 511 - 1

Le 21ème siècle apporte son lot quasi quotidien d'outils orwelliens de surveillance, développés par les entreprises de hautes technologies. Les drones ont tout d'abord eu un usage militaire initié par l'armée américaine qui les utilise dans des zones de conflit, aussi bien pour de la surveillance discrète et rapprochée que pour des attaques ciblées, le tout se menant face à un écran, joystick en main, à des dizaines de kilomètres des combats.

Ces petits bijoux de technologie équipés de vision nocturne seront désormais très bientôt utilisés par la DB en Allemagne pour lutter contre le graffiti sur trains, comme l'explique cet article du Courrier International :

Allemagne - Crone Vs Trainwriters - 511 - 2

Les graffiti sur les trains, ça suffit. Les chemins de fer allemands ont décidé d'utiliser des mini-hélicoptères pour filmer et épingler les graffiteurs, rapporte le Bild am Sonntag, repris par le Spiegel. Les engins de la Deutsche Bahn, équipés de caméras thermiques, devraient être testés dans les semaines à venir. En cas de mouvement suspect, l'opérateur alertera un pilote. Celui-ci, également au sol, pourchassera les coupables à distance grâce à un système opérant dans un rayon de 40 kilomètres. Le tout sera filmé, données GPS à l'appui, afin que les fans de tags puissent être déférés devant la justice. Pour des questions juridiques, les tests auront lieu dans l'espace aérien de la Deutsche Bahn. Les mouchards, qui seront peints en rouge et porteront le logo de la DB, volent quasiment sans un bruit à 150 mètres d'altitude. Ils ont une autonomie de 80 km. Coût de ces merveilles ? 60 000 euros pièce. Une broutille au regard des 7,6 millions d'euros dépensés l'an dernier par DB pour effacer les élans créatifs des amateurs de bombes de peinture.

Selon le fabricant allemand Microdrones, ses drones sont des appareils d'une envergure d'environ un mètre pour un poids de 1,2kg, ils peuvent atteindre la vitesse de 54 km/h et sont capables de prendre des photos la nuit s'ils sont équipés d'une caméra infrarouge :

On se demande quelle va être la réplique des writers allemands qui passent pour les plus organisés d'Europe. Vont-ils utiliser des lance-pierres, des carabines à plomb pour se débarrasser de ces dangereuses vigies, ou vont-ils tenter de pirater la fréquence de guidage des drones ? Quelques possibilités de sabotage sont évoquées en anglais ici.

Source vidéo : Libération

Un commentaire

  1. yo le

    Ils vont surtout finir par faire comme les Espagnols, venir taper du train dans les dépots francais….