writer's bench

Comment se construire un abri sous les ponts

Lebrel-02-511

En 2012, Sace & Vista bricolent une draisine à moteur pour se balader tranquille sur les voies de chemin de fer de la région de Valence.

5 ans plus tard, un des 2 membres du duo, désormais reconverti en fabricant de meubles, se lance dans l'aventure de l'habitat individuel de fortune dans les espaces oubliés des zones urbaines.

Inspiré par les expériences de Adams & Itso dans la gare de Copenhague, Lebrel investit le dessous d'un pont, un spot servant occasionnellement de hall of fame, en bricolant un chariot qui donne accès à un petit refuge aménagé à l'abri des intempéries.

writer's bench

Au Japon, les Pokemon prennent le train

Pokemon train-01-511

La folie japonaise ne connait pas de limites, la preuve avec ce projet (un parmi tant d'autres) de train mis en place par la société d'exploitation JR entièrement dédié aux… Pokemon. En 2011, la zone de Tohoku a été dévastée par le tsunami qui a suivi le tremblement de terre d'une magnitude 9.

Pour redonner le sourire aux petits japonais après le traumatisme de la catastrophe de Fukushima, une rame composée de 2 wagons a été entièrement repensée dans l'esprit de Pokemon, avec plus de 100 créatures différentes disséminées dans le train, et un intérieur très spécial.

Après 5 ans de bons et loyaux service, la rame se fait une beauté pour l'été 2017.

Cette fois les wagons prendront les couleurs du célèbre petit monstre jaune Pikachu.

Un aperçu de l'intérieur de la rame :


Pour les amateurs et les nostalgiques, ce train à la déco très régressive sera mis en service officiellement le 15 Juilllet 2017.

writer's bench

Peter Dovak, identité visuelle des réseaux du monde entier

Peter Dovak-01-511

Passionné par les réseaux de transport en commun et les plans de métros, Peter Dovak propose sur son site, des systèmes d'information adaptés à différents supports (smartphone, tablette, ordinateur).

Ce designer américain réussit à restituer l'identité visuelle des différents réseaux de transport par ville.

Simples et efficaces, ses logos et ses icônes synthétisent parfaitement les différentes particularités des métros nord américains :

Pour smartphone, Peter Dovak a imaginé une série d'icônes représentant les les plans de 220 réseaux de transports en commun du monde entier.

Malgré l'absence de repères textuels, on peut s'amuser à identifier les réseaux de chaque ville.

writer's bench

SketchAr: le graffiti sans peine

Le graffiti sans peine-01-511

Le futur n'a pas fini de nous réserver des surprises ! Depuis la fin du 20ème siècle, le smartphone est devenu un accessoire indispensable et rares sont les personnes n'en possédant pas. Cette avancée technologique s'accompagne d'une flopée d'applications aussi variées qu'utiles pour le quotidien, y compris pour celui des apprentis writers qui souhaitent s'essayer au graffiti sans peine.

Finies les longues heures de sketches et l'apprentissage parfois laborieux de la mise à l'échelle sur un support vertical (mur ou train). Désormais, avec l'application SketchAr utilisant la réalité augmentée, il suffit de sélectionner une image à reproduire sur mur et de suivre le tracé affiché sur l'écran du téléphone, comme au bon vieux temps du papier calque…

Avec ce drôle d'assistant, on peut parfaitement reproduire une esquisse sur mur, avant de personnaliser son œuvre, comme on peut le voir dans la vidéo de démo.

writer's bench

Imon, graffiti, culture geek & retrogaming

Imon graffiti culture geek retrogaming-01-511

On peut être à la fois writer et passionné par la culture geek. Le writer espagnol Imon le prouve depuis un petit moment en insérant régulièrement sur ses lettrages des pop ups diaboliques et des messages d'erreur à répétition qu'on peut voir apparaitre en pianotant ou en surfant sur le web. Ses références vont de Pokemon à Windows95 en passant par le légendaire logiciel Paint.

Nostalgique, Imon a créé des pochettes de jeux de Game Boy Color, sortie fin 1998 en Europe, sur murs.

Il s'est aussi amusé à peindre des séquences de jeu mettant en scène son avatar Imon Boy.

Imon graffiti culture geek retrogaming-07-511