Interview Kaput VTS

Getnloose s'est entretenu avec Kaput VTS, un writer originaire de Vancouver au Canada. On a traduit quelques extraits.

« Faire du skate dans les années 90 avec mes potes d'école m'a amené à faire du graffiti […] Je suis principalement influencé par le graffiti traditionnel new-yorkais. »

« J'essaie de me servir de mes sketches autant que je peux, mais parfois le support n'est pas idéal, mais confiné, tordu. J'ai fait plein de sketches pour mon séjour au Chili et je n'en ai utilisé que quelques uns. »

« J'aime différents styles de musique, je ne peux pas écouter tout le temps la même chose. La funk des années 70 ou le rock psychédélique correspondent au remplissage et aux couleurs que j'utilise. Freddie's dead de Curtis Mayfield ou Psychedelic Trip de The Chocolate Watchband sont de très bons exemples. »

« Je préfère la qualité à la quantité, je me prends mon temps pour peindre. Ça m'est arrivé de faire plusieurs panels en une nuit, mais c'est rare. Quand je peignais avec mon pote Cameo, il avait le temps de peindre 2 pièces pendant que j'en peignais une, j'étais en plus toujours le dernier à finir.

« On a créé le crew VTS avec Remio en 2002, depuis de nombreuses personnes sont entrées dans le groupe. La plupart d'entre nous apprécie toutes les composantes du graffiti, mais le vandalisme reste notre priorité n°1. »

L'interview est à lire dans son intégralité ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>