shows

L'Ouvrage: 1ère expo collective de street art en Moselle

L-ouvrage-01-511

Du 19 Aout au 17 Septembre 2017, Une Phase 2 Styles et Familles Rurales Argancy, soutenus par la ville d'Argancy en Moselle, présenteront un projet intitulé L'Ouvrage, dans la lignée des projets H.O.M.E. et L'Imaginarium organisé par le Moulin Crew à Toul.

L-ouvrage-02-511

Avec plus de 1500 m² de surfaces peintes, graffeurs, peintres, plasticiens, sculpteurs se mobilisent pour donner formes et couleurs à deux maisons inhabitées avant leur réhabilitation en logements. Les artistes invités : Smak3, Pisko, Shane, Missy, Sly2, Arme, Soner, Nask, Yellow, Grumo, Sera, Foa, Nuans, Koga, Baone, Syro, Xela…

L-ouvrage-03-511

L'expo sera visible uniquement les weekends de 10h à 18h du 19 Aout au 17 Septembre 2017, plus d'infos ici.

writer's bench

J'irai graffer sur vos murs

j'irai graffer sur vos murs-01-511

La Bretagne n'a pas résisté à la déferlante du graffiti à la fin des années 90. Rapidement, de nombreux writers ont rejoint les pionniers à Brest et Rennes. Depuis le début des années 2000, des artistes atypiques comme War ou Caca développent leurs univers personnels de manière illégale sur les murs de la région tandis que d'autres réalisent des commandes. Pour faire un état des lieux d'une situation paradoxale (entre institutionnalisation et répression), Erwan Le Guillermic et David Morvan ont réalisé un docu de 52 minutes sur la scène locale intitulé J'irai graffer sur vos murs, diffusé sur Tébéo.

« Plongez dans l'univers coloré et transgressif du graffiti, qui ne laisse personne indifférent et offre un nouveau regard sur nos murs. Le graffiti est avant tout un besoin de s'affirmer. Écrire son nom de rue, son blaze, sur les murs peut devenir une addiction totale. Ailleurs, comme à Brest, les fresques des terrains dédiés au graffiti adoucissent l'image bétonnée de la cité. »

War Photo : Helairen

War

On y trouve des interviews de War, Caca, Brez, Bush, Nazeem, Guillaume des Éditions Peinture, mais aussi d'un service de nettoyage qui semble complètement dépassé par l'ampleur du phénomène. Pour les amateurs, Nazeem et Brez partagent et commentent de nombreuses images d'archive du Port de commerce de Brest, un spot emblématique de la scène locale.

« Le graffiti est un truc d'ados, on peut rester un ado très longtemps, mais le graffiti est un truc de jeunes. Tu peux avoir envie de rester jeune toute ta vie, mais il faut laisser la place aux jeunes. »
-Brez

« J'ai choisi des endroits visibles à Rennes, super passant. »
-War

« J'ai choisi ce nom parce que tout le monde peut se sentir concerné. Je suis un artiste-peintre. J'ai de très très bon retours sur mon travail. Je veux rendre tout le monde heureux, la clé, c'est l'amour. »
-Caca

« Il y a une tension qui existe en terrain entre le respect des œuvres et la nécessité de peindre. C'est très rare que des graffs restent. »
-Guillaume

Le teaser :

Le documentaire complet :

Photo : Helairen

writer's bench

Michel, Brandade & Graffiti, le documentaire sur la scène nîmoise

Michel, Brandade & Graffiti, le documentaire sur la scène nîmoise-01-511

A l'occasion du festival Tout simplement hip-hop, Gecko Ciocca a réalisé un documentaire sur le graffiti gardois, sous la forme d'une galerie de portraits d'artistes vandales ou exposés.

« Quand j'ai eu l'idée de faire un film sur le graffiti gardois, je cherchais un fil rouge pour le scénariser. Or, Michel Devèze, grand amateur de brandade et habitant du Chemin-bas d'Avignon, depuis trente-cinq ans, lui confie : J'étais habitué au gris des bâtiments et je me retrouve avec une put… de peinture géante sur la façade. Ça égaie le quartier. J'y connais rien à l'art, encore moins au graffiti mais ça m'intrigue et je vais voir les artistes. »
Gecko Ciocca, réalisateur

Le documentaire intitulé Michel, brandade & graffiti regroupe de nombreux témoignages des acteurs de la scène graffiti nîmoise. Les vandales y sont représentés par Krevet, Polzo et le collectif ISK.

Michel, Brandade & Graffiti, le documentaire sur la scène nîmoise-02-511

« J'avais 14 ans, et j'étais en manque de reconnaissance énorme ».
Krevet

Michel, Brandade & Graffiti, le documentaire sur la scène nîmoise-03-511

« Grâce à cette belle névrose qui rend fou, je verrai toujours les villes plus larges »
Polzo

Michel, Brandade & Graffiti, le documentaire sur la scène nîmoise-04-511

Parmi les artistes opérant en atelier, Pyrate, L'insecte, Le Refs (photographe) et le sculpteur Souredj témoignent de leur passion pour cette pratique.

« Si j'étais né au XVIe siècle, j'aurais fait de la peinture Renaissance, mais je suis né en 1982, du coup, c'est la bombe de peinture. Et j'aime profondément cet art »
Pyrate

Michel, Brandade & Graffiti, le documentaire sur la scène nîmoise-05-511

« J'ai fait un gros travail de recherche d'archives que j'ai récupérées auprès des graffeurs eux-mêmes. Ensuite, j'ai fait des portraits de tous ceux qui ont compté et comptent dans le Gard. Et il y a toujours eu des pointures reconnues issues de la scène nîmoise. »
Gecko Ciocca

Le documentaire sera projeté le 9 Décembre 2016 au cinéma Le Sémaphore à Nîmes puis en début d'année prochaine dans divers festivals à travers le pays. Suivez toute l'actu du film sur sa page Facebook.

writer's bench

Adopted Bad Maid, le magazine The Comag en ligne

Adopted Bad Maid, le magazine The Comag en ligne-511

Depuis plusieurs mois le crew allemand ABM diffuse des vidéos en ligne pour assurer la promotion de The Comag, un projet éditorial audacieux de 200 pages.

Fait assez rare pour être précisé, ce magazine propose une trame narrative tout en couvrant l'actualité graffiti de 15 pays (Allemagne, Hollande, Belgique, Portugal, États-Unis, Turquie, Espagne, Italie, Suisse, France).

On y suit les aventures de 3 personnages The Maid, The Boss & The Stepmom qui prennent vie sur murs ou sur trains.

Le 1er teaser :

Le 2ème teaser :

39 pages extraites du magazine :

La version papier propose différents goodies dont un code QR pour accéder à une vidéo inédite.