writer's bench

A Oslo, les OGS ne lâchent pas l'affaire

a Oslo les OGS ne lachent pas l'affaire-01-511

Qu'importent le froid, la neige et la difficulté pour peindre les trains et les métros norvégiens, les OGS ont décidé de ne pas lâcher l'affaire. Ils enchainent les plans backjump à plusieurs, remplissant à 2 mains en espérant que le métro ne parte pas avant d'avoir fini leurs pièces.

a Oslo les OGS ne lachent pas l'affaire-03-511

Il arrive assez souvent que le métro marque tout au plus un arrêt de quelques dizaines de secondes avant de repartir avec des panels à moitié finis. A force d'acharnement les writers locaux rentrent des panels et trouvent parfois une faille dans la surveillance pour avoir l'opportunité de peindre un peu plus longtemps que quelques minutes.

a Oslo les OGS ne lachent pas l'affaire-02-511

Pour se détendre, ils vont à Hambourg profiter d'une situation un tout petit moins stressante…

writer's bench

Norvège, M.u.M peint un troll à Bergen

Photo : Goran Rokolj

Photo : Goran Rokolj

Le troll, à ne pas confondre avec les elfes, fait partie de la mythologie nordique, incarnant les forces naturelles ou la magie. Cette créature imaginaire peut aussi bien être cruelle que sympathique avec les humains.

Pour rendre hommage à ce folklore, M.u.M a peint un de ses êtres fantastiques sur la plus grande façade de Bergen, ville du sud-ouest de la Norvège, en combinant couleurs psychédéliques et éléments organiques.

« j'essaie toujours de transmettre un message qui met en avant l'importance de la nature et de la planète sur laquelle on vit. Mon but est d'amener des couleurs et de la joie, ce qui est parfois nécessaire dans une ville au climat pluvieux comme Bergen. »
-M.u.M

writer's bench

Oslo: Telmomiel repeint entièrement une station de métro

Oslo Telmomiel-511

Telmo Pieper & Miel Krutzmann, 2 muralistes hollandais formant le duo Telmomiel, ont été invités à investir la station de métro de Ulsrud à Oslo pendant 2 semaines en Avril 2016.

« La pièce que nous avons réalisée évoque les différences de perspective qui existent entre un adulte et un enfant. L'adulte voit dans le transport en commun, le métro, un moyen d'atteindre une destination. L'enfant lui, considère les rames de métros comme de simples jouets. »
-Telmomiel

Oslo Telmomiel-01-511