writer's bench

Wild Street 3: épisodes 10 & 11

Wild Street 3 episode 10 11-01-511

Dans le nord-est du Mexique, le graffiti vandale se porte bien avec une scène locale très active. Dans ces nouveaux épisodes de la 3ème saison de Wild Street, Buster, Motik, Afek, Homie et Sole multiplient les actions nocturnes à Monterrey.

Dans le 10ème épisode, Buster peint un panneau d'affichage au-dessus du vide, donnant sur une voie rapide :

Dans le 11ème épisode, Motik, Afek, Homie et Sole peignent un mur illégal avant d'enchainer les tags le long de l'autoroute.

writer's bench

Kids: Mexico City Bombers

Mexico City Bombers-01-511

Au Mexique, l'ambiance n'est pas à la fête. Depuis le début de la guerre contre les cartels lancée par le gouvernement en 2006, les violences ont fait plus de 200 000 morts ou disparus. Pourtant, dans la capitale, les writers locaux ou de passage éclatent la ville de manière assidue.

Dans cette vidéo intitulée Kids: Mexico City Bombers on suit Neko, Mugre, Pemex, Dsek, Near, Pester, Roots, Lube, Emek pour du bombing intense dans les rues de Mexico.

Mexico City Bombers-03-511

Source : SpraySaysSomething

writer's bench

Les graffitis politiques de Bise

graffiti politique bise-01-511

Bise est un writer très actif dans les rues de la capitale mexicaine. Passionné par le bombing, il mutiplie les throw ups bien placés à Mexico.

Renouant avec la tradition protestataire des graffitis politiques de l'Amérique Centrale, Bise laisse régulièrement de côté son alias pour peindre de nombreux mots en lien avec l'actualité ou avec ses états d'âme au Mexique mais aussi au Panamá, au Venezuela et au Salvador.

Source : SpraySaysSomething

writer's bench

Wild Street 3, attaque du métro de Monterrey

Wild Street 3 Monterrey-01-511

Au Mexique, Morris, Asbro & Soder ont eu la riche idée de peindre un métro dans la station Cuauhtémoc à Monterrey. Ne se souciant pas de la vidéosurveillance, le crew réussit à peindre à quai en un temps record, une action largement relayée par les médias locaux perplexes. En 2015, 40 artistes ont été invités à peindre les murs à l'occasion d'une étape du Meeting of Styles.

Cette action résume dans un même lieu le paradoxe lié à la pratique du graffiti : quand c'est légal, les œuvres sont préservées et célébrées, pour le reste, on a affaire à un cas de vandalisme caractérisé, dénoncé par les médias.

writer's bench

Bombing à Mexico

Bombing à Mexico-01-511
Depuis de nombreuses années les writers américains franchissent la frontière mexicaine pour se mettre au vert et surtout pour défoncer les rues à coups de fatcap. On peut donc facilement croiser des tags et des throw ups de Resq, Soduh, Pear pour ne citer qu'eux.

Mais la scène locale se porte plutôt pas mal et n'a pas rien à envier à ses voisins.

Zombra, Luz, Gato, Magia, Smog, Adez, Mugre font leur job à plein temps et ne laissent aucun répit aux rues de Mexico, sans compter les tags à l'extincteur savamment placés de Sinko.

Pour en voir plus, rendez-vous sur l'Instagram de Gongrrr qui documente l'actu bombing de la capitale mexicaine.