writer's bench

Interview Nina

Interview Nina-01-511

Depuis l'an 2000, Nina peint de nombreux murs dans les différents hall of fame de Rome en compagnie de son crew SLC. Spraydaily l'a interviewée, quelques extraits traduits :

« Le graffiti, c'est ma culture et mon lifestyle. Je remercie chaque jour le graffiti de m'avoir permis de rencontrer mon petit ami. Ca m'a aussi permis de sortir de mon quartier marqué par le crime et la violence. »

« J'aime Rome, c'est une ville merveilleuse. La vie y est frénétique, il y a plein de choses à voir, des expos, des concerts. Il y a plein de gens qui peignent avec des styles très différents. Chaque coin de Rome est peint : les métros des lignes A et B, les voies, les rideaux de fer, les murs le long des autoroutes. On a aussi des murs légaux pour faire de grosses prods. »

« Enfant, j'observais déjà attentivement les graffitis en me baladant dans les rues avec mes parents. Mon père m'a ramené des livres de New York, j'ai commencé à me documenter sur cette culture jour après jour. J'ai commencé à sketcher en 98, à faire des tags sur la porte de ma chambre et à me rendre à des jams pour regarder les gens peindre. J'ai ensuite rencontré des gens de mon quartier avec lesquels j'ai commencé à peindre en 2000. »

L'interview est à lire dans son intégralité ici.
L'actu de Nina est à suivre sur son compte Instagram.