writer's bench

Denis Meyers investit un bâtiment de 50 000m2

Denis Meyers Remember Souvenir-01-511

En 2016, l'artiste belge Denis Meyers s'est trouvé un terrain de jeu de 50 000 m2 dans l'ancien siège de la firme Solvay, à Bruxelles.

En accord avec les propriétaires des lieux, l'artiste investit les lieux pendant plusieurs mois. Plus de 1500 bombes de peinture ont été nécessaires à la réalisation de cette œuvre unique, intitulée Remember Souvenir, mêlant souvenirs personnels et portraits.

« On retrouve sur les murs les prénoms de ses enfants, de ses amis, un extrait du poète René Char pointé comme un mantra, des portraits de la scène musicale qu'il a suivie depuis vingt ans. Ceux du cercle précieux de la famille, ceux des inconnus qu'il croise chaque jour aussi, des sentiments de l'instant, des réflexions plus intenses, des mots posés comme des chocs… Mais quand il touche à l'intime, Denis Meyers serre les mots, complexifie l'écriture, sans lecture possible, pour se préserver. Une œuvre intime qui n'en est que plus touchante en se livrant de manière brute et forte tout en se protégeant. »

Le bâtiment ouvert au public a accueilli de nombreux visiteurs avant la destruction du site. L'équipe de Vogelpic a immortalisé cette exposition hors-norme :

Photos : Eric Ceccarini

writer's bench

Sozyone peint la plus grande fresque éphémère à Bruxelles

Sozyone-fresque BXL-01-511

Dans le cadre du projet immobilier Oxygen, Sozyone a été sollicité par ASBL Urbana, pour peindre la façade d'un immeuble dont la destruction est programmée au Printemps 2017.

« L'artiste Sozyone Gonzalez a répondu favorablement à l'invitation en imaginant une œuvre qui augure subtilement la démolition du bâtiment actuel. La fresque donne à voir un personnage tirant son chapeau, tout droit sorti de son univers, d'où s'envole une nuée d'oiseaux stylisée, fidèle à son esthétique bien connue. L'ensemble laissant présager le nouvel ouvrage qui va sortir de terre. »

En Février 2017, l'artiste est intervenu sur la face sud d'un bâtiment à Auderghem, une des 19 communes de Bruxelles.

Sozyone a réalisé une œuvre de 34 mètres de hauteur sur 30 mètres de large, pour une superficie de 1000 m², ce qui en fait la plus haute fresque éphémère jamais réalisée à Bruxelles.

 

graff market

Bohemians Volume.4

Les Editions Premier publient le 4ème volume de Bohemians, leur fanzine dédié au graffiti. Édition limitée à 120 exemplaires, format A5, 108 pages, dos carré collé et mise en page soignée : on est plus proche d'un petit livre que du simple magazine.

Au sommaire de ce Volume.4 :

  • La scène de Copenhague avec entre autres : Tomcat, Aper, Easer, FYS Crew, Locc, Snue…
  • Une interview du français Poes 1UP, VMD.
  • Un report photo sur les rues de Bruxelles avec les locaux du CTS crew, Jerve, Bart, Mega, Isak, Crayons crew, VAS crew, Kesor, Dacor…

Bohemians Volume.4 est en vente ici sur Allcity.fr. En voici un aperçu, également téléchargeable ici sous forme de fichier PDF.

writer's bench

L'univers graphique de Defo sur Le M.U.R. de Bruxelles

Defo Le MUR BXL-02-511

Inspiré par l'initiative parisienne du M.U.R., une antenne belge propose depuis Juillet 2016 à différents artistes de peindre une œuvre visible pendant un mois, rue Marché aux Poulets à Bruxelles.

« Le M.U.R. [Modulable, Urbain et Réactif] est un concept imaginé par l'association française du même nom qui consiste à transformer un panneau publicitaire en une sorte de musée à ciel ouvert, Nous proposons à des artistes contemporains d'investir ce panneau de 3 mètres sur 9 avec une création originale et éphémère, selon le principe d'une affiche recouvrant l'autre. Acryliques, encres, aérosols, collages ou performances en direct, les modes d'intervention sont libres et multiples. A travers ce mélange des genres, l'objectif est de faire voler en éclat les barrières symboliques qui séparent le public de l'art et d'offrir un espace d'exposition non-marchand là où les murs sont partout récupérés par des messages publicitaires. »
-Le M.U.R. Brussels

Pour la 8ème édition, Le M.U.R. Brussels a fait appel à un artiste local, Defo.

« Passé maître dans l'art du tracé direct, Defo utilise son instinct pour faire apparaître des œuvres qui laissent la part belle à l'imaginaire. L'artiste crée des effets de perspective surprenants à travers un lettrage aussi abstrait que personnel. Entre formes déstructurées mais précises et un jeu de couleurs vives subtiles, des créatures étranges s'intègrent subtilement dans un univers très graphique qui semble faire référence à un monde parallèle… »

L'inauguration a eu lieu le 1er Mars 2017, l'œuvre sera recouverte le 31 Mars.

Defo Le MUR BXL-06-511

Sources photos : Graffiti Art On Trains, La rue nous appartient