writer's bench

The Intruders, hacking publicitaire

The Intruders Hacking Pub-01-511

Dans un contexte d'entre 2 tours des élections présidentielles, le binôme The Intruders, équipé de clefs bricolées, s'attaque aux sucettes publicitaires JC Decaux pour détourner les affiches avant de les replacer dans leur emplacement d'origine.

Un hacking publicitaire dans les rues de Paris qui permet au duo de dénoncer les affres de la malbouffes, l'échec des politiques et les connivences existant entre grands groupes industriels et pouvoir.

« Les grandes enseignes de l'agroalimentaire et les politiques ont cela en commun qu'elles ont chacune à leurs manières, concentrées tout leurs efforts sur le marketing, le clientélisme, le trafic d'influences. Tout le monde le sait et c'est un secret de polichinelle que c'est pourri. Mais on continue tous à consommer, à les invoquer ou à y faire référence. Les deux sont intimement liés, ils suffit de voir le lobbying de ces mêmes marques au niveau de la communauté européenne et des députés européens pour se rendre compte de la porosité entre les deux mondes. »
-The Intruders

writer's bench

Rencontre avec FKDL, peintre-collagiste

FKDL-01-511

Dans ses Petites Chroniques Urbaines, Jeanne-Marie Laurent a rencontré FKDL dans la rue et en atelier, un artiste parisien qui se définit comme peintre-collagiste.

« Tu peux être attiré par une tâche de couleur, si tu te rapproches, tu peux rentrer plus dans le détail du personnage et  voir comment je l'ai construit.[…] J'ai commencè la peinture avant même d'être intéressé par le street art, c'est venu petit à petit.[…] La rue reste un terrain d'investigation mais aussi d'expérimentation. »
-FKDL

writer's bench

Rino TSK à Clermont-Ferrand

Rino de Clermont Ferrand-03-511

Artiste pluridisciplinaire, Rino TSK décline son animal fétiche en peinture depuis quelques années, dans la région de Clermont-Ferrand.

« Je ne veux plus risquer ma vie pour de la peinture. Le graffeur qui sort du lot, il en a fait tellement avec son temps, ses soirs, ses nuits, que ça finit par entrer dans la rétine de la ville. Mais ça peut ruiner une vie, aussi. L'obsession, à un moment, ça exclut. »
Rino

Membre du collectif End to end depuis 2012, Rino expérimente et affirme son amour inconditionnel pour les rhinocéros, une espèce animale menacée.

Rino de Clermont Ferrand-01-511

Rino diffuse aussi son avatar sous forme d'affiches :

ou de sculpture :

Rino de Clermont Ferrand-05-511

Rino en action dans une ancienne minoterie :

Sources : La Montagne, End to end

writer's bench

Confusion dans les rues de Rennes

Confusion dans les rues de Rennes-511

Alors que les manifestations contre la loi travail se multiplient à Rennes, comme dans le reste de la France, Arzhel Prioul alias Mardi Noir s'est amusé à semer le trouble sur les palissades destinées à protéger les vitrines des banques contre les éventuels casseurs.

Il a en effet collé des affiches reprenant les différents logos du Crédit Agricole, de la Banque Populaire et de HSBC entre autres, de manière aléatoire, créant ainsi une sorte de confusion visuelle… Une banque, quelque soit son logo, reste une banque.