writer's bench

No More Hope – All Incluzive

No More Hope - All Incluzive-511

Cette vidéo produite par No More Hope s'inscrit dans la tradition russe hardcore. Elle offre un aperçu de la détermination de certains writers moscovites qui n'hésitent pas à braver tous les dangers pour peindre le métro ou les trains de banlieue ainsi que des extraits d'Urbex dans lesquels les explorateurs/acrobates urbains se baladent sur les grues et les toits des buildings de la capitale.

writer's bench

Interview Mina CC

Interview Mina-511

Pas Mal Pour Une Fille a interviewé Mina, une jeune femme présente dans les rues et les terrains vagues entre Berlin et Paris aux côtés de Bruce et des membres de son crew CC. En voici quelques extraits :

« J'ai découvert le graffiti assez tôt, car c'était toujours partout où j'allais. Les peintures sur les murs, sur les toits, les trains, ont attiré mon regard depuis toute petite. Au début c'était un monde à part, anonyme et mystique. J'ai admiré les graffs et je me posais des questions sur les gens derrière les peintures. Dans ma ville il y avait un grand Hall of Fame où je me baladais souvent pour découvrir de nouvelles pièces. Un jour, c'était en 2000, j'ai fait connaissance d'un graffeur qui m'a ouvert la porte du monde du graffiti. Il m'a expliqué les bases, il m'a filé des magazines de graffiti (que je regardais tout le temps en étudiant les pièces), on a dessiné ensemble et il m'a donné des bombes pour que je puisse enfin essayer. Pour moi c'était magique : d'appuyer sur le cap, voir la peinture qui sort de la canette. D'ailleurs je trouve ça toujours magique ! »

« Je préfère peindre dans la rue d'une manière spontanée, en me baladant avec les potes à la recherche d'un bon spot. Ça peut être un store, un mur en briques, une palissade. Ça se décide à ce moment là. Avec un sac plein de belles couleurs, la motive, et une idée dans la tête, tout est possible. L'effet de surprise, l'imprévu, c'est ça que j'aime. Mais je suis aussi partante pour un terrain, genre un beau rooftop avec une belle vue, une vielle usine ou n'importe quel endroit. Là c'est plus le fait de passer une bonne journée avec les amis en faisant un beau graff qui me fait kiffer. De parler, rigoler, boire des bières, faire des conneries. »

« Pour moi l'acte de graffer ou de taguer me donne un sentiment de liberté. Je suis libre sur la taille de mes pièces, le style, le temps, je suis dehors en liberté. On vit dans un monde qui est de plus en plus contrôlé, des choses qui sont mises dans la tête des gens auxquelles il faut croire, qu'est-ce qui est bien ou mauvais. Le graffiti dépasse les frontières, il peut connecter des cultures, des gens, peu importe leur langue, où qu'ils se trouvent, peu importe leur travail dans leur vie de tous les jours. »

L'intégralité de l'interview est à lire ici.

shows

Street Art @ Place de la République

Street art @ Place de la Republique-511

Place de la République à Paris, Opera, Limo, Twopy, Shane, Seth CLM, Scred, Retro Graffitism, Hobz, Nebay, Meushay, Nassyo, Katre, Ogreoner, Gerso ont été invités par la ville et la galerie Wallworks à peindre sur la palissade qui entoure le chantier du café Monde et Médias.

Galerie WallWorks sur la Place de la RépubliquePlace de la République, 15 artistes de rue ont été invités par la Ville à réaliser une œuvre sur la palissade qui entoure le chantier du café Monde et Médias (avec Galerie WallWorks)

Posted by PARIS on lundi 27 juillet 2015

Source photos : Claude Kunetz

shows

Izléo @ Le MUR XIII

Izleo @ Le MUR XIII-511

Izléo interviendra sur le M.U.R.XIII le 31 Juillet 2015 à partir de 18h.

« C'est à partir de matériaux récupérés, de peinture et de collages qu'elle compose dans la ville. Ce sont les allers-retours entre la technique de la sérigraphie et ses interventions dans le cadre de la ville qui forgent son inspiration. De la même manière qu'une image se forme et se compose avec les limites du papier, elle rencontre de nouvelles limites et de nouvelles matières en s'inscrivant dans un espace architectural. »

Le M.U.R.XIII
Port de la Gare
75013 Paris
Plan d'accès ici

Une série de 30 sérigraphies sera éditée en partenariat avec les éditions Terrain Vague et seront mises en vente à 30€.