La Mairie de Paris censure la fresque des TWE

Quai de Valmy, Paris, le 18 Mai 2016

Quai de Valmy,  le 18 Mai 2016

Le 18 Mai 2016, une manifestation contre la haine anti-flics initiée par le syndicat Alliance se déroule Place de la République et dans une soixantaine de villes en France. Simultanément, une contre manifestation sauvage a lieu Quai de Valmy et une voiture de la police nationale est incendiée.

Quai de Valmy, le 18 Mai 2016

Quai de Valmy, le 18 Mai 2016

Alors que la voiture brûle encore, Lask et Itvan Kebadian TWE remettent un coup de peinture au mur d'expression libre situé Quai de Valmy, sur lequel figurait le Fluctuat Nec Mergitur peint par le collectif Grim Team le 15 Novembre 2015.

Fresque Fluctuat Nec Mergitur, le 13 Mai 2016

Fresque Fluctuat Nec Mergitur, le 13 Mai 2016

« La voiture de police attaquée et incendiée ce jour là se situe derrière nous au moment où nous peignons. Une trentaines de CRS nous encerclent dès les dix premières minutes. Intimidation musclée. Il y a autour de nous les journalistes (Le Monde, Libération, Radio Debout, une télévision Russe, ainsi que plusieurs autres médias), aussi de nombreux manifestants, ce qui empêche les CRS de nous embarquer. Nous débutons le mur à 12H et le finissons à 16H. »
-Itvan Kebadian

Fresque censurée par la mairie de Paris-511

Le mur peint par les TWE représente une scène de manifestation au centre de laquelle figure une Marianne vêtue de cuir, cocktail Molotov à la main. Le thème de la fresque, nettement moins rassembleur, n'emporte pas tous les suffrages.

« Le graff que nous avons réalisé représente une scène de manifestation tel qu'on en voit tout les jours via les médias traditionnels. On y avait placé au centre une Marianne (plutôt une Républicaine) avec un blouson en cuir tenant dans sa main un cocktail Molotov. La Marianne centrale est d'une taille allégorique, derrière est dessiné la statue de la République, tout autour d'elle se déroule une scène d'affrontement et de manifestation ordinaire. »
-Itvan Kebadian

Dès 17h, soit à peine une heure après la réalisation du mur, les services de la voirie débarquent pour, tout simplement, repeindre entièrement la fresque.

« Une heure après avoir terminé notre graff, il est entièrement repeint, censuré par la mairie de Paris. Il faut noter que la fresque fait 6 mètres de haut sur 20 mètres de long. Il y a eu donc des moyens extrêmement rapides : camion, nacelle pour nous censurer dans l'immédiateté, faute de n'avoir pu nous embarquer. »
-Itvan Kebadian

La liberté d'expression reste un droit fondamental en France, on se souvient du soutien apporté par l'ensemble de la classe politique à Charlie Hebdo suite à la première vague d'attentats. Pourtant, la mairie de Paris, sans doute dans une volonté d'apaisement et dans un contexte assez explosif, n'a pas hésité longtemps avant de faire disparaitre cette œuvre peinte sur un mur d'expression libre, un acte autoritaire d'une violence symbolique qui remet les pendules à l'heure…

La page Facebook d'Itvan Kebadian et celle de Lask pour en savoir plus sur leurs œuvres.

49 commentaires

  1. low iq le

    « FLUCTUAT »
    finalement cette dernière fresque est plutôt pertinente…

  2. Donjon le

    Voila comment un système se radicalise a petit feu, la société change et on voit les prémices d’une démocratie autoritaire futur, ça sent pas bon les gars!
    La fresque a été vu comme un message de haine, on voit des bonhommes jeter des cocktails molotov sur des flics.
    Dans un contexte aussi tendu qu’aujourd’hui le message est mal passé, alors qu’il fallait voir ça comme un témoignage d’une scène d’émeute urbaine, comme lorsque l’on regarde une scène de bataille dans un musée.

  3. faire savoir le

    Faut arreter de jouer vos vierges effarouchées, un coup c’est génial quand 2-3 branleurs exposent des toiles a l’assemblée ou je ne sais ou et après ca pleure quand ils vous effacent, c’est du graffiti messieurs dames, rien de plus…faut bien comprendre qu’ils s’en moquent royalement de votre mouvement, de vos idées ou autre autre mode pensée, ils jouent juste les gars cool quand cela les arrange, point barre… Là vous voyez leur vrai visage, c’est tout.
    En tt cas si cela peut aider à conserver un coté brut et marginal au graffiti, tant mieux.

    • freddy krueger le

      « faut bien comprendre qu’ils s’en moquent royalement de votre mouvement, de vos idées ou autre autre mode pensée, ils jouent juste les gars cool quand cela les arrange, point barre… Là vous voyez leur vrai visage, c’est tout. En tt cas si cela peut aider à conserver un coté brut et marginal au graffiti, tant mieux. »
      tu m’enlève les mots du clavier !

  4. Anabel. le

    J’ai tout vu, c’était du grand art! Bravo les mecs

  5. Valmy le

    Au moins ils ont fini et ont eu leurs photos, le mur a une anecdote de malade derrière lui en plus

  6. Elsa le

    Beaux gosse les deux, c’est dommage que vous étiez que sur votre murs , dos à un fan club de jolie filles,
    J’ai essayé de venir vous parler mais vous étiez trop occupé, je ne voulais pas vous déranger.
    Un prochaine fois . En tout cas bravo, s’était virtuose comme performance. Dommage qu’elle soit effacé.

  7. Chao le

    Biim BadaaBooouumm!!! de la puissance ce wall!!! la preuve in ont Censurré!!!

  8. Corso le

    Le mur des manges merde du graffiti…

  9. Idir le

    « Battue par les eaux » aka « Fluctus ». On peut dire que vous avez tappé dans le mil.
    Bonne continuation 😉

  10. Didier Morville le

    Bienvenue dans en France pré-ditactoriale.

  11. 49.5 le

    Un chef d’œuvre sur la place publique. En plus contestataire , en plus réfléchit.
    Il faut vite effacer tout ça. Remettre la muselière aux indomptés

  12. PP le

    « Apprends les règles comme un pro, pour pouvoir les briser comme un artiste »
    Pablo Picasso

    • QQ le

      « Comme on dit : t’es dans ta jalousie, j’suis dans mon jacuzzi  »

      Nabilla

  13. Fabienne Babe le

    Bravo les mecs! Continuez le combat!!!

  14. Bojena Horackova le

    Super le graffiti !

  15. Panama Paper le

    Le mur est d’une beauté! On dirrait un classik de Kerry James.

  16. Pshiiit le

    Si c’est effacé une heure après ;ça veut dire que c’est une décision du préfet de Police , pas de la mairie.
    En tout cas c’est rapide, c’est même étonnant que se soit si radical.
    C’est mauvais signe tout ça ; la censure deviens de plus en plus utiliser ,
    y a qu’a voir la différence entre ce qui se passe dans la rue et se qu’ils montre dans le médiats, c’est affligeant. Et Hollande qui ose déclarer  » ça va mieux.. »

    • Papa le

      Ce qui est mauvais signe, c’est le niveau d’orthographe et de grammaire général. Et particulier.

      • pagano le

        Oui,effectivement,avant de faire des commentaires pour cautionner la violence de cette fresque,il faudrait que la pluprt d’entre nous,reviennent à l’école,car,mon dieu,que de fautes d’orthographe et de grammaire! ! ! ! !

  17. D-crasse le

    Pour suivre le déroulement de cette affaire, suis les TWE en t’abonnant à la page facebook, aux comptes Instagram, Twitter, Linkedin, ou sur le site internet twecrew.com !

  18. Charlie Hebdo le

    Bravo les gas , continuez à provoqué! Nous les artistes on est là pour ça.

  19. Charlie Hebdo le

    D’un côté une logique machiavélique : taper, cibler, couper, nasser, interdire pour faire peur, mettre en prison, éclater, grenader, perquisitionner. De l’autre, une histoire kafkaïenne : un policier se défend contre un bâton mou : tentative d’homicide volontaire, interdictions administratives sans aucune logique, déclarations absurdes et gouvernement sénile. Difficile de savoir ce qui est de l’ordre du Prince ou de Kafka.

    • La bande à Baler le

      CHange de blaze déjà et peut-être on pourra essayer de te prendre au sérieux, Camus est mieux placé pour l’absurde sinon parce qu’il propose des solutions.

  20. Lino le

    Sois pas triste; le jeux est truqué depuis le procès du Christ.

    • La bande à Baler le

      Sauf le grand prix de l’amérique.

  21. Raphael le

    Inquiétant. Ne pas etre d’accord avec le message, c’est une chose, mais pourquoi censuré dans la précipitation une fresque réaliser dans la légalité, ne représentant a prioris aucun symbole haineux et qui donc entre dans le cadre de la liberté d’expression. Vraiment inquiétant.

  22. Gurs le

    C’est stylé que la scène de graff se mette aussi dans ce mouvement de contestation dans lequel: Etudiants, ouvriers, dockers, travailleur de tout bord , paysans et tellement d’autre se sont mobilisé.
    Le graff a la force d’être partout et visible; si les vandales se mettez à faire des punshlines politique dans tout Paris , sur les toit sur les autoroutes, sur les trains,ça donnerais une nouvelle force aux mouvement ( qui grossit depuis trois mois dans un enfumage total des médiats) surtout qu’il sagit en grande partie d’une guerres des médias et le graff et un médiat puissant!!

    • La bande à Baler le

      Ca intéresse personne ici mec, si t’es Street-art t’es un vendeur donc tu vas pas te fâcher avec ceux qui ont l’oseille 😉

  23. Miette le

    S’ils effacent une fresque pareille, il faut aussi qu’ils brûlent Victor Hugo et fassent disparaître à jamais Gavroche. Minables, médiocres, petits.

    • La bande à Baler le

      Sauf qu’ils s’affichent pas dans l’espace public, c’est aussi ça que vous oubliez généralement vu que ça fait partie naturellement de la démarche, tout le monde se fout de tes petits tags mais quand tu commences à t’intéresser à eux ils te rappellent rapidement qui commandent et pour qui…

  24. La bande à Baler le

    Chauffeur direction rue Denoyez ^^
    Et après ?

  25. Willy le

    Moi , perso , je trouve que c’est du graffitit. La prod elle est hip hop! le tracé il est guetta comme du Mode2. Juste c’est dommage que ce ne sois pas en vandal. Mais puisque le but c’est d’être visible , aujourd’hui il y a des murs tolérés qui sont plus visible que les trains (qui ne tournent plus depuis bien longtemps).

    • La bande à Baler le

      Si c’est du graffiti quand ça repasse, on ferme les poings, on revient et on fait pire 😉

      • SEGA le

        Ou on fait ce qu’on veux… C’est celui qu’a le mojo qui fait les règles..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>