Coup de filet en Espagne: les ROYALS sous les verrous

arrestation Royals-01-511

Un vaste coup de filet a eu lieu en dans l'Est de l'Espagne courant Avril. La police nationale espagnole a interpellé 20 writers dont le crew Royals, à qui sont reprochés près de 300 délits de vandalisme représentant la coquette somme de 1.8 millions d'euros.

arrestation Royals-511

20 personnes réparties en 2 groupes ont été arrêtées dans la région de Levante, dans l'est de l'Espagne pour 300 délits commis ces 10 dernières années dans les communes de Valence et Murcie. Selon les informations délivrées par les enquêteurs, les suspects font partie de 2 crews qui se sont professionnalisés dans leurs actions, étudiant méticuleusement les horaires de la sécurité en Espagne et à l'étranger.

« Ils cherchaient surtout à avoir une certaine reconnaissance sur les médias sociaux en diffusant des vidéos et des photos de leurs délits. »

Les dommages s'élèvent à 1.8 millions d'euros selon la police qui a également arrêté 2 autres personnes soupçonnées de peindre des trains, à qui on attribue près de 200 000 euros de dommages.

L'enquête a débuté en Juin 2013, quand la police s'est rendue compte du nombre impressionnant de peintures signées Royals ou XPLT sur les réseaux de chemin de fer entre Valence et Murcie.

« Ils avaient toujours une stratégie précise pour leurs missions, les tâches étaient clairement distribuées entre ceux qui peignaient et les autres qui assuraient la surveillance et qui filmaient. »

Ils agissaient de préférence la nuit, visages dissimulés quand les trains stationnaient en gare ou sur les voies.

arrestation Royals-05-511

Le film Tsunami Royals offre un aperçu complet des activités du crew.

Sources : MurciaToday, El Pais

5 commentaires

  1. craycray le

    15 mins de fame pour 1,8 millions, yeaaaah boys!

    • voyageur le

      et encore… j´avais jamais entendu parler de ces mecs avant cet article…
      ben bravo les gars ca y est vous l´avez la reconaissance internationale maintenant…
      vous pouvez fermer vos comptes facebook flickr instagram et cie…
      internet fame ne veut pas dire street fame

  2. Turlututu chapo pointu le

    pendant ce temps là les 1up court toujours.
    Y’a vraiment des graffeurs qui doivent avoir des parents flics ou des bons contacts dans la police ou dans la justice pour ne jamais se faire prendre (ex: rask qui se la racontait caillera…) .
    Arrêtez moi les 1up, ce groupe est une vraie plaie pour la société avcc leur doctrine anarchiste et leur style graffiti néo-hongrois qui ont fashionisé le graffiti. C’est à cause d’eux que des bleue-bite partout en europe cherche la fame en go-pro et en casse du siècle.

    • voyageur le

      ou ptetre simplement qu´ils sont pas trop betes pour laisser des indices pouvant permettre de les remonter. Depuis + de 10 ans que j´entends parler d´eux, je ne peux citer que 2 membres de ce crew alors qu´ils sont une tripotée. Pourquoi, tout simplement parce que tu sens que les gars sont organisés comme une vraie petite armée, et au final ils ne laissent filtrer au travers des réseaux sociaux et internet en général que ce qu´ils veulent bien montrer. Et au contraire des Royals dont je viens de découvrir l´existence, des 1UP j´en ai vu aux 4 coins de l´Europe, pas seulement sur internet. Alors leur style peut-etre neo-hongrois ou post-sovietique, qu´on l´aime ou pas faut constater que les mecs sont présents. Pour ma part je trouve pas leurs prods plus moches que ce qu´on trouve habituellement dans les rues de Berlin.

    • alalalala le

      Mais non c’est bien connu les 1up sont sponsorisés par la Commission Européenne qui d’ailleurs n’a pas d’existence légale du coup c’est l’opacité totale… Mafia et cie tu vois…
      Sinon tu m’expliqueras pourquoi les 1up sont plus nuisibles que les autres pour ta « société » qui a l’air si parfaite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>