Lyon: Arrestation des JAB,1 million d'euros de préjudice

Arrestation des JAB - 1 million d'euros de préjudice-511

Depuis Novembre 2015, la promulgation et la prolongation de l'état d'urgence laisse les coudées franches aux services de la police française, en partie pour lutter contre le terrorisme mais aussi pour conduire des opérations coups de poing et des perquisitions à tout va. Cette fois, c'est le crew lyonnais JAB qui en fait les frais, au terme d'une enquête de 4 ans menée par le groupe « Initiative et investigation » de la Sureté et le groupe d'intervention régional.

Voilà quatre ans qu'ils étaient recherchés. Dix individus, soupçonnés d'avoir tagué une multitude de bâtiments et autres mobiliers urbains à Lyon, ont été interpellés mardi 26 Avril 2016 au matin. Les services de police et de gendarmerie étaient mobilisés pour l'occasion.

 » Cette bande de tagueurs est soupçonnée d'avoir commis, depuis 2012 des dégradations par tags sur de nombreux bâtiments et mobiliers urbains de l'agglomération lyonnaise et notamment au préjudice de la SNCF »
-La Sûreté Départementale.

Arrestation des JAB - 1 million d'euros de préjudice-01-511

Le préjudice est supérieur à un million d'euros.

Des perquisitions menées aux domiciles des suspects ont permis aux enquêteurs de mettre la main sur 385 bombes de peinture, 25 pots de peinture, des objets appartenant à la SNCF, mais aussi sur des ordinateurs, des disques durs, des clés USB et une Go-Pro.

Des photos des tags réalisés ont ainsi pu être visionnées par les policiers, tandis que les compagnes de sept des tagueurs présumés ont été entendues dans le cadre de l'enquête. Parmi les dix individus, quatre ont été présentés à un juge mercredi et laissés libres sous contrôle judiciaire. Les six autres devaient être présentés au juge mandant ce jeudi.

Arrestation des JAB - 1 million d'euros de préjudice-02-511

Les dix hommes devront répondre de leurs actes devant la justice : association de malfaiteurs, dégradations aggravées par tags, infraction à la législation sur les stupéfiants et recel de vol.

Sources : Le Progrès, 20 Minutes

10 commentaires

  1. un passant le

    Bien les trains de Zarby, comme si le GIR ne les avait pas en stock, ils pourront le rajouter au dossier.
    Navré pour 9 d’entre eux…. c’est démesuré la médiation qu il y a autour de ça…
    Après le 10ème devrait s’en sortir comme à chaque fois 😉
    arrêtez de tout montrer, un jour ou l autre ça vous rattrape…

    • GroToy le

      Moi, j’ai entendu dire qu’il aurait marcher sur la lune.

  2. Wahou c’est une sacré somme 1 million!Je me demande comme ils vont s’en tirer.

    • Papa le

      En se lançant dans le street art. C’est bien le seul intérêt de la chose.

  3. Poulain le

    T’inquiètes pas pour le « GIR », ils ont même des photos de trains que les auteurs eux-même n’ont pas/plus/jamais réussi à photographier/plus le souvenir de celui là…

  4. Bean Comico le

    Les commentaires volent toujours aussi haut sur 20minutes, des heros de la culture ça va sans dire

    • Canigou partner le

      De la presse de caniveau, des chiens de garde et des vendus du système et on pèse nos maux. A quoi s’attendre d’autre de la part de ses lecteurs/lectrices assidu(e)s. Et si il n’y avait que ce torchons d’ailleurs…

  5. Glandalff le

    Oh shiiiiit!!!!! :(
    Courage les gars!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>