Sismikazot – La vie va vite en vrai

Sismikazot - la vie va vite en vrai-511

Le duo français Sismikazot, habitué des grandes fresques murales à thème, a récemment auto-édité un livre intitulé La vie va vite en vrai, 84 pages consacrées à la rencontre de leur univers et de la pratique du throw up.

« 84 pages sur ce qu'on aime… Des flops (pas de personnages), beaucoup de flops en rapport avec de la bouffe, des sneakers, baskets, chaussures, sandales, du jambon, de la mousse de canard, des ambiances, de la chanson française, du Sismikazot… »

Sismikazot - la vie va vite en vrai-01-511

Le duo propose en exclusivité quelques pages extraites de l'ouvrage, malheureusement déjà épuisé.

Sismikazot - la vie va vite en vrai-02-511

23 commentaires

  1. Je crois effectivement que le graffiti qui se contente c’est le pire^^.

    Je pense qu’ils ne l’ont fait que pour remplir un bouquin (attends, j’ai un concept !), qu’ils hésitent encore entre plusieurs métiers (comique, peintre, modèle cabine, Chipster…) et c’est ça qui me fout la gerbe.

    Qu’est ce que m’embête alors, qu’est ce que j’ai à râler, pourquoi je la ramène encore ?
    Je ne corresponds pas au public du livre qui voudrait réduire le graffiti à un délire coloré dans des endroits abandonnés pour artistes engagés (à la semaine ?) et je rebondis sur leur dernière interview sur ce blog qui disait : « On en a au fond un peu marre que les gens nous collent cette étiquette de clowns et de rigolos. Nous ne sommes jamais tombés dans notre métier pour faire rigoler ou pour amuser les gens. »

    Ce n’est pas un métier normalement c’est peut-être simplement là où ça pêche et ça montre bien que les seuls trucs engagés que tu fais ne sont que des commandes, que t’es pas très concerné par ce qui t’entoure… sinon t’aurais 10 000 truc à faire dans ce sens plutôt que des private jokes avec ton copain qui pendant que tu crois qu’il te regarde peintre fixe en fait ton boule en rêvant de l’ouvrir avant de le remplir et de se finir avec sa protubérance semi-molle.

    Bonne journée à tous

    • mellowmoods le

      Si vous vous renseigniez ne serait qu’en les rencontrant 5 minutes, vous sauriez que vos propos sont forts inappropriés.
      Le duo dont vous parlez ont fait de la peinture leur métier, et sans branlette cher Jean Jacques.
      Ces messieurs travaillent plus que 3 temps plein réunis. M’enfin, mettons ça sur le compte du mépris ambiant, très à la mode ces derniers temps.

      • Si la peinture c’est leur métier ce sont des décorateurs, vous pensez bien que je me enseigne aussi avant de parler et pour l’anecdote j’habitais il y a deux ans pile en face d’une de leur fresque donc j’ai eu le temps d’analyser l’approche.
        Je reproche aux décorateurs justement d’en faire un travail, c’est leur manque de recul que je reproche justement (donc onanisme est un euphémisme je pense qu’ils n’arrivent plus à éjaculer tellement ils se sont tiré sur la nouille) ainsi que le fait que vous comptiez en heures leur investissements (Combien encore pour la retraite, sic!).
        Je ne suis d’aucune mode, j’aimerais qu’ils me surprennent et m’éblouissent plutôt que de nous imposer des créations qui ne donnent de la valeur à rien, le délire c’est bien mais ça n’aide pas les autres à avancer… artisans-grapheurs de tous pays, suicidez-vous !

        • mellowmoods le

          votre grossièreté est sans limite. on parle d’onanisme, on sort les grands mots, mais vos propos sont scandaleusement vulgaires. J’entends vos arguments, et si vous vous étiez contenté d’exposer votre désaccord envers leur travail, il y aurait pu avoir débat. Vos propos sont décrédibilisés par votre arrogance et si j’aimais bien Freud, je tenterais de comprendre pourquoi vous faites autant de déballage sexuel pour critiquer un livre qui parle de peinture (même si ce mot ne vous convient pas.) Je serais ravie de savoir qui vous êtes et ce que vous faites dans votre vie pour tenir de tels propos.

        • C’est sûrement parce que vous devez être le millième à vouloir me faire la leçon donc vouloir une argumentation d’une position que vous ne comprendriez pas me fait forcément violence.

          Si je parle d’onanisme c’est justement que leur travail me renvoie au stade anal développé par Freud, jouer avec des flops comme autant d’étrons ne me paraît guère constructif.

          Les décorateurs sont des artisans qui pour moi n’ont pas vocation à faire de livre parce qu’ils ne font rien d’autre que de répondre à des commandes et donc de se restreindre.

          Le graffiti a un certain background qui ne va pas avec la sauce Bidochon et une portée humaniste régionale.

          Les flops sont les pièces les plus difficiles à maîtriser du graffiti donc quand on ne sait pas en faire on ne cache pas ce manque avec des privaté jokes et une imagerie photographique alimentaire publicitaire.

          Je vous invite donc à vous renseigner sur une pratique que je caresse depuis bientôt une trentaine d’année, j’ai travaillé/collaboré avec des centaines de graffeurs, mon action se veut sociétale avec l’art comme cheval de Troie donc en général j’organise des actions, j’appuie des démarches et/ou je vais directement au contact avec mes armes.

          Si vous me laissez vos coordonnées (renseigner votre site/mail dans le formulaire de commentaire) je serais heureux de vous renseigner et de vous rappeler qu’en matière de création tout le monde peut avoir un avis surtout quand les gens disent l’inverse de ce qu’ils font en se gargarisant de faire des fresques informes qui cachent mal leur vacuité.

          Bien à vous

        • Et si tous ceux/celles qui utilisent le street-art (graffiti dilué à la pisse pour moi toujours) pour égayer une fin de vie ou avoir l’impression de vivre la bohème artistique par procuration pouvaient retourner à leurs hobbys du dimanche pour qu’on puisse avancer de notre côté en paix ça m’arrangerait 😉

        • Ahhhh j’aime cette violence quand elle déborde sur des innocents, je ne suis pas Charlie et encore moins son pote mais je reste néanmoins affable et de bonne composition^^

        • Et s’il y en a parmi vous qui ont des enfants handicapés à fourguer je vous transmets l’info :

          SISMIKAZOT x CULTURA
          Tournée de Noël 2015
          A partir de lundi nous serons sur les routes de France jusqu’au 24 décembre dans les magasins Cultura de Brive la Gaillarde (19), Limoges (87), Auxerre (89), Montluçon (03), Lyon (69), Mulhouse (68) et Epinal (88). Nous serons aussi au Marché de Noël des Caves de la Mignonne à Sancerre (18).
          On a été missionné par le père noël alors on partira la hôte bien remplie !!! On a fait la vidange des reines et bientôt près pour le décollage. Venez passer du temps avec nous, trinquer à coup de Coca fraise et de limonade tranche, venez nous amener des dessins, nous offrir des chocolats, invitez nous à manger, à dormir. On a déjà hâte et comme on dit chez nous ça va fumer au démarrage.

        • mellowmoods le

          j’aime tant ces petits échanges, cela m’excite terriblement. De voir une personne d’au moins 45 ans défendre ses valeurs en enfonçant le travail des autres plutôt qu’en présentant le sien, vraiment : c’est tellement plaisant. J’adore ! Merci Jean Jacques pour ces moments qui égayent ma vie dans ces moments qui sont graves. Merci à vous aussi de me faire partager votre expérience sur le graffiti, sur l’art des flops, sur ce qu’était cette culture à son départ. Certes, les choses évoluent, et vous êtes peut être dans le « c’était mieux avant » telle une mounaque cabrelienne à la grande époque des Guignols.. C’est tellement ridicule. Chacun sa route monsieur, chacun son chemin… Ne passez pas votre message à votre voisin, tant il est toxique. Le côté frénétique de vos réponses en boucle, cet acharnement, ces messages à répétition où vous partez dans vos délires, franchement, c’est triste. Je m’en vais mettre un cierge pour toutes les victimes des attentats, pour toutes ces personnes qui souffrent dans le monde, mais aussi une belle chandelle, bien grosse, une rien que pour vous. Bonne nuit, et merci encore pour cette belle tranche de vie. Peace, love, unity and have fun.

        • « Il vaut mieux être intelligent qu’avoir raison » : je vous proposais justement de me laisser vos coordonnées pour que je puisse répondra à votre demande, je n’ai pas l’âge que vous me donnez ni les intentions ni les travers mais ce n’est certainement pas vous qui allait m’apprendre les fondamentaux d’une discipline à laquelle j’ai sciemment décidé de dédier ma vie sans m’abaisser à vouloir en vivre parce que justement ce n’est pas le but. Mes critiques vont donc pour ceux qui ne s’embarrassent pas des mêmes exigences que tout artiste devrait avoir dans sa production pour espérer s’élever sans avoir peur de ne pas plaire. Je vais de mon côté adresser une prière aux frères et aller continuer sur ma lancée 😉

        • Et sinon pour info je rappelle aux nouveaux que le graffiti vandale est illégal et donc logiquement passible de prison donc évitez les auto-promotions qui vous conduiraient en zonzon^^

      • Papa le

        > Le duo dont vous parlez ont fait de la peinture leur métier

        Ils auraient pu éviter de zapper la case apprentissage.

  2. (Il manque juste sur vos visuels les pendants alimentaires desdits oeuvres qui nous place sur la question : le beauf wannabee est-il un graffeur comme les autres ?)

    • Fredo le

      Salut, je met rarement des commentaires, mais la en me disant : cool un clash! Je lis tout excité et je vois qu’au beau milieu d’un monologue, Jean Jacques nous dis qu’il est content de voir 127 morts innocents , qu’il n’est pas Charlie et tout le tralala… qu’est ce que Ca vient foutre ici ? Et puis je lis ses commentaires d’aigris frustrés, donc autoproclamé puriste. J’ai regardé le travail de sismikazot, il me semble qu’ils ne se revendiquent pas graffeurs ou mecs de la street, ils font des projets Avec passion et n’ont pas l’air de donner leur cul pour exister. En terme de décorateur j’ai vu pire…bien pire, ils ont au moins le mérite de tout assumer sans faire des plans cachés comme beaucoup d’entre vous les thugs puristes. Ca a dû vous prendre du temps d écrire autant. Finalement la seule chose que vous caressez depuis 30 ans a mon avis c’est le vagin de votre maman. Vous êtes névrosés.

      • Si tu voulais bien ne pas déformer mes propos ce serait sympa :

        – Anti Charlie : mon commentaire était avant les attentats (le même jour mais j’étais pas dans leurs petits papiers) et traduit toujours mon état d’esprit, on est en guerre depuis longtemps et les victimes ont autant d’importance pour moi qu’elles soient en Syrie ou en France. Moi je suis côté des civils et des oppressés qui meurent en silence à cause de nous donc laisse-moi être d’abord solidaire de gens qu’on laisse crever parce que les tortionnaires sont nos complices (les musulmans restent les premières victimes en nombre et en image des extrémistes islamistes) et que c’est tous les jours depuis 15 ans sans que ça te fasse bouger l’autre.

        – Je ne suis pas frustré, je ne suis pas puriste (rien de pire que de rester dans une posture qui nous rassure en graffiti encore plus) mais j’essaye de rester objectif quand j’appréhende le travail d’un artiste et donc forcément que ça fait mal puisque ça parle d’humain et de limites; le meilleur compliment cest quand les gens reviennent vers moi pour me remercier mais je le fais surtout pour eux parce que les voir bloqué me fait mal et que j’éprouve le besoin de les soulager. Pouvoir donc leur faire part ici comme ailleurs de proposition pour aller vers un mieux sert à l’ensemble selon moi (j’essaye toujours de tempérer mes propos pour rappeler la domination du prisme dans l’expression)

        – Le cas présent : Un graffeur est un vandale (sauf art brut et que ça ne soit pas lui qui s’autoproclame), un street-artist est un humaniste en couleur pour un marché et un décorateur un mec qui mange grâce à ça donc je ne comprends même pas que ça ne te choque pas leur tournée Cultura, tu crois vraiment qu’on devient VRP ou animateur par vocation ? J’estime de mon point de vue que leur travail n’est pas abouti (t’enlèves le portrait il reste quoi en général à part des tas de merdes censées exprimer quoi ? Dénoncer qui ? Attaquer quoi ? ) et que si on intervient dans l’espace public c’est pas pour faire du beau mais du sens, c’est quoi le contexte aujourd’hui à part une démocratie confisquée qui nous pousse les uns contre les autres juste pour les affaires, il serait peut-être temps de s’occuper des vrais problèmes qui conduisent au drame et justement quel meilleur médium que celui-ci??? ben non il font des flops avec du jambon… c’est pas parce qu’ils ne sont pas le pire que je dois dire que c’est bien (ses potes et leur mandataires doivent très bien le faire vu que c’est leur boulot et pas le mien bien au contraire), j’aimerais bien savoir pourquoi ils font des flops/tags/graffs s’ils ne se considèrent pas comme graffeurs (ici « univers de la pratique du throw-up » sur un sit spécialisé). Ils mangent donc à tous les râteliers et sont suffisants avec leur approche, je ne me cache pas quand je fais des plans parce qu’ils respectent les conditions que j’applique à ma propre pratique (travail personnel, émulation, investissement, application dans la vraie vie, approche sociétale, mettre en avant ceux qui bossent et pas ceux qui communiquent…)
        – La névrose c’est donc le fait de ne pas faire ce que nos instincts guident, moi j’ai décidé de pousser mes limites et d’avoir une approche qui purge toutes mes obsessions en plongeant dedans, le graffiti était ma première étape et j’en ai réussi quelques-unes de plus en attendant
        Je t’apprends que je ne prends du temps pour mettre ces pavés (instinctifs) MAIS que je les récupère ensuite pour les mettre en forme ce que je ne devrais pas tarder à faire… le problème c’est que le graffiti doit représenter 5% du contenu que je souhaite développer donc multiplie par 20 toutes mes contributions ici et tu auras peut-être le cinquième que je dois trier pour espérer… sauver des vies !

        Mon but n’est donc ni de faire le beau, ni de mettre le nez dans le caca mais essayer de pouvoir utiliser cette expression autrement que pour en faire un métier parce que c’est nul comme ambition que de peindre les murs de sa prison et de faire des trucs parce que c’est cool (un flop et un pâté de la même couleur : génial !).

        Je te laisse avec ma mère et tes remarques qui ne sont que le fruit de tes affects moi j’essaye de bosser pour qu’on trouve des solutions avant que la prochaine rafale survienne, j’espère que tu as eu peur hier c’est le but maintenant reste à savoir à qui ça sert parce que le manichéisme hollywoodien n’existe que dans les films et que ça fait 20 ans que j’anticipe ça justement ^^

        Tu vois je te réponds et j’en profite pour développer des choses qui ne te concernent pas mais qui peuvent te parler en dehors, je suis ouvert à tout et c’est justement cette distance qui me permet de proposer un point de vue si possible personnel et j’espère que mes sorties auront assez de succès pour que tu comprennes que je ne suis pas ou tu penses que je suis et qu’en plus tu me connais déjà 😉

        Je retourne aux victimes mais pas forcément celles que vous pleurez, nous sommes coupable de ne rien faire pour éviter les scandales géopolitiques sous étendard civilisationnel et je me demande comment vous faites pour ne penser qu’à vous et vos petits délires… j’ai mal aux autres donc il faut bien que j’essaye de faire quelque chose pour me calmer et d’autres pour exulter 😉

        Si tu veux un rapport pour finir c’est que le graffiti vient du même milieu que les jihadistes, demande-toi donc dans quelles conditions le terrorisme religieux est un mieux pour celui qu’on a privé de tout… expression en tête ! J’ai dit graffiti moi ?

        • freddy krueger le

          « et que c’est tous les jours depuis 15 ans sans que ça te fasse bouger l’autre. »
          ouais tu peux rajouter 35 ans je pense…

          « nous sommes coupable de ne rien faire pour éviter les scandales géopolitiques sous étendard civilisationnel »
          tu peux pas dire « nous » en parlant des gouvernants, moi je vote pas, hollande c’est pas mon président et c’est pas ma guerre, « nous » on est ceux qui se font rafaler a cause d’eux, donc plus du coté des victimes que des bourreaux.
          c’est trop facile de dire qu’on est coupables en sachant pertinemment que personne ne pourra rien changé, et si tu crois encore a une révolte du « peuple » a ton age c’est triste..

           » je suis ouvert à tout et c’est justement cette distance qui me permet de proposer un point de vue si possible personnel »
          a mon avis c’est ton principal problème, a vouloir être ouvert a tout (et croire tout savoir sur tout) au final tu te perds et tu maitrises plus rien, en tout cas tes pavés sont de plus en plus confus, on ne comprend ni ou tu veux en venir ni ce que tu compte faire pour « sauver des vies » ou aider qui que ce soit, a te lire t’es le mec qui va sauver le monde sauf que personne ne sais de quoi, ni comment, bref on comprend rien…

      • Freddy ça faisait longtemps et ça m’étonnait aussi; j’ai de plus en plus de mal parce qu’au final je ne sais même plus pour quoi tu es tellement tu es contre tout, même quand on va dans ton sens tu trouves à redire donc je vais quand même me fendre d’une réponse sinon c’est pas drôle :

        – Je prenais comme référentiel de base le 11 septembre, début de la promotion pour la tournée choc des civilisations donc on peut remonter jusqu’à l’Afghanistan si tu veux, la création d’Israël ou même le décret Crémieux mais bon il faut essayer de rester direct sans trop se perdre.

        – Je dis « Nous » qui te concerne aussi parce que justement l’inertie est coupable, faire un retrait stratégique et ne pas s’investir c’est être mort pour moi. Il y a une démarche suicidaire dont il faut à tout prix que tu te sortes si tu ne veux pas finir encore plus isolé et aigri… j’essaye de voir le beau dans tout, je ne joue que collectif donc je suis prêt à entendre tout ce qui donne de l’espoir en poussant l’altérité à son maximum.

        Je ne crois pas à la révolte du peuple comme tu dis parce que je te rappelle que je suis misanthrope MAIS ça ne m’empêche pas d’essayer de les associer à leur libération (Allégorie de la caverne de Platon toujours), si ça n’en sauve qu’un ce sera déjà Byzance, l’issue n’est pas importante vu que je connais le bâton je n’ai plus besoin de carotte.

        C’est marrant comme tu me reproches mes investissements, mes tentatives et mon ouverture parce que j’ai l’impression que c’est exactement à ton opposé et donc que tu me reproches sûrement d’y croire ou de ne pas (j’espère plus) le faire toi-même.

        Ce sont mes derniers pavés ici, j’ai enfin passé les derniers caps qui me retenaient encore à cette expression donc je n’ai pas vocation à répéter ou à me rendre intelligible quand c’est viscéral comme ici et hors sujet (quand j’extrapole et que je passe vite fait sur les problématiques que ça implique) parce que ce n’est plus l’endroit. Quand tu dis que je ne maîtrise plus rien c’est parce que ce sont maintenant les subtilités qui sont importantes et surtout la mise en forme de discours qui ne te concerne pas vu que tu es bloqué sur la peinture
        zulu.

        Espérer sauver des vies c’est se battre pour d’autres, offrir des portes de sorties à des mecs qui sont dans des impasses, imposer des contre-champs par des formes populaires que je refusais jusque là et bien sûr rester en première ligne sur le terrain pour les problèmes qui me semblent importants.

        Tu penses bien que je n’ai pas envie que tu saches ce que je suis en train de faire, les moustachus encore moins, surtout dans un domaine ou la prison n’est au final pas si éloignée de la mort.

        Je n’ai rien contre les artistes visés sauf qu’ils se refusent de faire de la politique tout en faisant des actions qui pour moi le sont (au service du cirque) ou devraient l’être (contre les injustices, magouilles, politiques hégémoniques…)

        Ps : pour les esprits chagrins les attentats ont eu lieu dans des endroits que je ne connais que trop bien (mes spots de braconnage, mon ancien atelier parisien…), je connais personnellement trois morts et des potes en ont secourus d’autres mais ça ne m’empêche pas de rester solidaire avec les frères tant qu’ils subiront, je ne suis pas croyant mais pas naïf non plus…engagé tout du moins 😉

        • Ps 2 : pour la clarté ça fait 4 jours que j’écris non stop en interactions avec ceux d’en face donc à un moment même moi je fatigue faut pas déconner ^^

        • freddy krueger le

          « j’ai de plus en plus de mal parce qu’au final je ne sais même plus pour quoi tu es tellement contre tout, même quand on va dans ton sens tu trouves à redire  »
          bah pour que tu comprennes faudrait que je te raconte ma vie et c’est pas l’endroit, mais en gros c’est comme en boxe, t’encaisse, t’encaisse mais un jour tu tombes k.o, et a force de prendre des k.o tu finis par raccrocher les gants en ayant le cerveau en vrac.
          mais si je trouve a redire c’est que tu vas pas dans mon sens sinon je te dirais que t’as raison…

          « Je dis « Nous » qui te concerne aussi parce que justement l’inertie est coupable, faire un retrait stratégique et ne pas s’investir c’est être mort pour moi. »
          au contraire c’est ce que j’essaie de t’expliquer depuis le début, même avec la meilleure volonté du monde tu pourras pas changer le système c’est trop tard et ça c’est un fait, la seule chose a faire c’est arrêter de participer a toute cette merde pour que l’économie se casse la gueule, tout bruler et reconstruire sur de bonnes bases en gros…
          même si je doute fort qu’un « système » équitable puisse exister étant donner la nature profondément mauvaise et dominatrice de l’homme.

          « Il y a une démarche suicidaire dont il faut à tout prix que tu te sortes si tu ne veux pas finir encore plus isolé et aigri… »
          qui te dis que c’est pas ce que je cherche ?
          tu connais la punchline de Balavoine « j’veux mourir malheureux pour ne rien regretter »…

          « C’est marrant comme tu me reproches mes investissements, mes tentatives et mon ouverture parce que j’ai l’impression que c’est exactement à ton opposé et donc que tu me reproches sûrement d’y croire »
          c’est vrai surement parce que j’y ai cru moi aussi a une époque, maintenant j’ai compris et j’ai arrêté de rêver mais moi aussi je m’investis, pour tenter de te réveiller le plus vite possible parce que tu risques d’avoir une sale gueule de bois…

          « Quand tu dis que je ne maîtrise plus rien c’est parce que ce sont maintenant les subtilités qui sont importantes et surtout la mise en forme de discours qui ne te concerne pas vu que tu es bloqué sur la peinture zulu. »
          d’accord, en gros je suis trop con pour comprendre parce que je fais du graffiti…

          « Espérer sauver des vies c’est se battre pour d’autres, offrir des portes de sorties à des mecs qui sont dans des impasses, imposer des contre-champs par des formes populaires que je refusais jusque là »
          comme quoi par exemple ? c’est ça que je te demande depuis le début…

          « et bien sûr rester en première ligne sur le terrain pour les problèmes qui me semblent importants. »
          et comment, en allant a la manif des 10 ans ? tu y a été d’ailleurs ?

          « Tu penses bien que je n’ai pas envie que tu saches ce que je suis en train de faire, les moustachus encore moins, surtout dans un domaine ou la prison n’est au final pas si éloignée de la mort. »
          ta réponse pose encore plus de questions…

          « Je n’ai rien contre les artistes visés »
          moi non plus je m’en fous complètement, c’est juste des faux « artistes » en carton qui font de la merde comme 99% de l’art contemporain…

  3. donjon le

    J’ai toujours adoré les flops de fresqueurs: pas beau mais fait avec amour.

    • C’est beau on dirait du Mike Brant… d’accord avec toi, je ne les ai vu qu’après le reste (vu que c’est surtout une excuse pour faire des feintes) mais quand t’enlèves l’urgence et le contexte il reste quoi à part des culs de bombe tenus par des homo thugs ?

    • Themus84 le

      Haha très bien dit Donjon !

  4. kiki le

    Non mais sans polémique aucune, leurs flops sont très moyen , le concept raccord couleur est vue et revue,quand au choix des supports des cadrages c’est juste complétement raté ..au final en voyant ça y a de quoi se demander leur intérêt de proposer ça….c’est franchement fais sans sens artistique ni reflexion….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>