Doors of Berlin, le livre

Avec la gentrification progressive des quartiers populaires des grandes métropoles européennes, il devient de plus en plus difficile d'y croiser du graffiti sauvage en dehors des gares et de leurs trains. Berlin résiste encore (mais pour combien de temps) à cet embourgeoisement urbain avec ses nombreuses entrées d'immeubles tagguées par plusieurs générations de writers. Véritables témoins d'un mouvement, ces portes collectent en un même point plusieurs époques, les signatures les plus récentes cohabitant avec d'autres vieilles de plusieurs années. A l'instar des mythiques stores parisiens des années 90, ces micro Hall of Fame sont voués à disparaître.

De 2010 à 2013, Benjamin Premier va méthodiquement archiver ces portes de la capitale allemande. Le livre Doors of Berlin est le fruit de ce travail de documentation : un recueil photo de plus de 200 pages où les images grand format côtoient les témoignages des acteurs de la scène vandale locale (ainsi que des touristes de passage). Ont participé au livre : Otelo, Link, Zauer, Roxor, Cliff, Rozer, Them21, Galak, Toggo, Zwer, Joe21, Berok, Poes, Pavel, Brume et bien d'autres…

L'ouvrage est accessible au plus grand nombre car les textes sont en français, allemand et anglais. On retrouve d'ailleurs des artistes connus de France et d'ailleurs, Berlin étant un lieu de passage inévitables pour les nomades du Graffiti. Dans la liste : Horfée, Rue, Tera, les 1UP, Tomcat19 etc…

Projet de passion, l'ouvrage est une auto production en édition limitée à 400 copies. Chaque exemplaire est numéroté et signé, les collectionneurs d'objets rares qui apprécient le tag et le graffiti de rue sont servis !

Doors of Berlin est doté d'une couverture rigide de luxe en tissu ornée d'un logo argenté thermoformé réalisé par Gorey, logo également décliné en sticker, offert avec le livre.

L'ouvrage coûte 29,95€ et est disponible dès aujourd'hui ici sur Allcity.fr. En voici la preview, également téléchargeable ici au format PDF.

5 commentaires

  1. voyageur le

    les 1UP sont certes des nomades du graffiti mais la pour le coup ils evoluent a domicile..

      • voyageur le

        Hormis ceux qui ont deja ete cites dans la liste des nomades, si.

        • 2up le

          non, tu en oublies.

        • voyageur le

          je n´ai pas la prétention de tous les connaitre d´autant que beaucoup signent uniquement le crew et pas leurs noms, mais l´idée générale est bien que le crew en sa grande majoritée et ses membres fondateurs sont issus de Berlin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>