Un commentaire

  1. Ecce Homo le

    Au cinéma un nanar se traduit par plusieurs composantes : comique de la pauvreté des moyens et de l’histoire MAIS toujours une mauvaise raison pour mettre une nana à poil, ça en serait presque drôle si ce n’était pas aussi glauque. Si j’étais buraliste je lui demanderais limite sa pièce d’identité ^^