Banksy – Welcome to Gaza

Banksy - Welcome in Gaza-511

Contrairement à un certain nombre d'artistes américains ayant déjà choisi par le passé de soutenir Israël et  peindre notamment les murs encerclant la bande de Gaza, c'est le côté palestinien que Banksy a préféré explorer, empruntant ainsi le réseau de tunnels clandestins pour rendre visite à la population locale et peindre des murs.

Inspiré par Le Penseur de Rodin, la 1ère peinture de Banksy située au milieu d'un terrain vague s'intitule Bomb Damage.

Un chaton blanc trône lui aussi au milieu d'un champ de ruines.

« Un homme est venu me demander ce que ça signifiait. Je lui ai expliqué que je voulais mettre en lumière la destruction de Gaza en postant des photos sur mon site internet, mais les gens sur le web ne sont intéressés que par les photos de chatons… »
-Banksy

Banksy - Welcome in Gaza-02-511

« Gaza est souvent considéré comme la plus grande prison à l'air libre, parce que personne n'est autorisé à y entrer ou à sortir. Mais en prison on n'est pas soumis aux coupures d'eau et d'électricité quotidiennes. »
-Banksy

Banksy conclut cette escapade en territoire occupé par un aphorisme qui résume la situation :

« Si on se lave les mains d'un conflit qui oppose les puissants et les faibles, on se met de fait, du côté des puissants, on ne reste plus neutre. »

La vidéo de sa résidence à Gaza :

Les deux derniers ouvrages de Banksy, Banksy in New York et Banksy : Guerre & Spray sont toujours disponibles ici sur AllCity.fr.

Source : Street Art News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>