Expo de Ouf 3 @ Nîmes: les photos

Expo de ouf 3 - 511

Pour la troisième édition de l'Expo de Ouf, l'association Bullshit a organisé une exposition déambulatoire intitulée Cheval de 3 dans les rues de certains quartiers de Nîmes du 6 au 28 Septembre 2014.

Les artistes ayant participé à cette 3ème édition :

Bault, Goddog, Gérald Déloye, Zeklo, Supo Caos, L'Insecte, Pyrate, Pablito Zago, Repy, Rnst, No Name, Sismik & Azot, Grumo, Brokovich, Dire 132, Alias Ipin, Big Ben, Mardi, Souredj, Vincent Guillermin, Idys, Polo, Sanair, Ange Tape Art, Ohido, Resh, Adec, Hazo, Wobe, Reano Feros, DH , Nils Bertho, Monsieur S, Loïc Mèze, Fred Mortagne, Madame Moustache, Amo, Löx, Efgh, Valparess, Mr Kräd, Guiteuls, Nigoull, Nicolas Cluzel.

« La métaphore du cheval de Troie a clairement une connotation guerrière si l'on s'en réfère au mythe. Après avoir assiégé Troie pendant dix ans en vain, les Grecs ont l'idée d'une ruse pour prendre la ville : construire un cheval géant en bois creux, dans lequel se cache un groupe de soldats. Le cheval est tiré dans l'enceinte de la cité qui fait alors une grande fête. Lorsque les habitants sont pris par la torpeur de l'alcool, la nuit, les Grecs sortent du cheval et ouvrent alors les portes, permettant au reste de l'armée d'entrer et de piller la ville. A la manière de ces guerriers nous voulons nous aussi envahir la ville. Notre arme ? Spray, bombes, peinture, collage. L'art comme un cadeau que l'on offre à la ville, l'art comme une manière de montrer nos positions, l'art comme une idéologie à suivre envers et contre tous. Une ruse créative bien affûtée pour ne pas perdre la face dans une société encore trop frileuse. »

Le parcours :

Un commentaire

  1. Petronille le

    Je suis ni moise et j’ai fait de très belles photos des peintures du quartier clerisseau, derrière la gare, au Mont du Plan et rue des Bons enfants. Pouvez vous publier une liste de vos oeuvres avec adresse car il m’en manque. Vos oeuvres tes originales et colorées constituent le seul aspect original et parfaitement inattendu de notre ville. Par leurs sujets et la qualité de la réalisation, elles se distinguent des tags et des trompe l’oeil. Elles respirent la jeunesse, le débordement de vitalité et l’imagination. Elles méritent d’être recensées et publiées dans un recueil, et il faut faire vite car, exposées aux intempéries, elles sont fragiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>