Victoire de M. Chat face à la RATP

Victoire de M Chat face à la RATP-511

Louis Lepron & Tomas Statius ont suivi M. Chat pour Konbini, la veille de son procès à la 28ème chambre correctionnelle de Paris, alors qu'il était invité à peindre une façade dans le 13ème arrondissement, avec l'accord et le soutien du maire.

« C'était une blague le Châtelet, j'espère que le juge ne sera pas trop sévère. »
M.Chat

Le 29 Octobre 2014, Louis Lepron & Tomas Statius se sont rendus au tribunal pour un verdict qui en a surpris plus d'un.

« Le tribunal a annulé la citation à comparaitre, ce qui est quand même un désaveu pour le parquet.[…] C'est un clair et cinglant désaveu de l'action pénale de la RATP aujourd'hui. »
-Me Agnès Tricoire

4 commentaires

  1. freddy krueger le

    deux poids deux mesures comme d’habitude, suffit d’avoir les moyens de se payer un baveux et le soutien d’un maire et on passe du statut de délinquant a celui d’artiste !
    et il augmente sa cote par la même occasion, en fait c’est tout bénef pour lui cette parodie de procès…
    par contre la r’tap qui demande 1 euro de dommages et intérêts c’est du jamais vu, en temps normal ils réclament toujours au moins 150 balles pour la « perte d’image » comme ils disent, là même pas…

  2. Rico Steak le

    Freddy Krueger :  » suffit d’avoir les moyens de se payer un baveux et le soutien d’un maire et on passe du statut de délinquant a celui d’artiste !  »

    T’as tout dis ..

  3. blurp le

    très surprenant, si ça avait été un fatcap de DION par exemple ça aurait été la même? j’pense pas…justice objective? j’pense pas…

  4. scred connex le

    Une Justice Pour Tous….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>