Lush se fait remarquer à Berlin

Lush se fait remarquer à berlin-511

Lush, le writer australien fantasque et star du net continue son tour d'Europe. Après Madrid et Lyon, il a fait une escale remarquée à Berlin ou il a passé quelques jours, multipliant les graffs débiles et s'amusant à détruire certaines de ses pièces lui ayant demandé plusieurs heures de travail, une manière de remettre à leur place tous les passionnés de fresques détaillées.

Après tout ce n'est rien de plus que de la peinture sur un mur !

Xar Lee & Thomas Von Wittich ont suivi Lush pour Arte Creative pendant qu'il réalisait littéralement (au pied de la lettre) une brûlure (burner en anglais) :

Le mur avant/après :

Lush se fait remarquer à berlin-01-511

Ce burner fait partie d'une série de murs que Lush s'est amusé à détruire de différentes manières.

Pour ce 1er lettrage, Lush s'est laissé emporter par l'esprit de Futura2000 :

Lush se fait remarquer à berlin-02-511

Pour ce 2ème lettrage, Lush n'a pas hésité à attaquer le mur à coups de burin :

Lush se fait remarquer à berlin-03-511

Quelques destructions supplémentaires :

Mais Lush ne s'est pas arrêté là et a peint un certain nombre de murs en suivant ses concepts audacieux.

Ce mur a été réalisé les yeux fermés, c'est le cas de le dire :

Lush se fait remarquer à berlin-04-511

Une modification classique d'un gribouillis sur un mur :

Lush se fait remarquer à berlin-05-511

Il en a aussi profité pour répondre avec humour à certains de ses détracteurs qui le toyent :

Lush se fait remarquer à berlin-06-511

Quelques murs supplémentaires :

Il a également prodigué ses conseils en tant que Professeur Lush :

Lush a aussi proposé  ses services de writer expérimenté contre des espèces sonnantes et trébuchantes via son site Graffiti For Sale, qui n'est pas sans rappeler un projet initié par André intitulé Love Graffiti.

Le writer australien serait-il en manque d'idées ?

3 commentaires

  1. GaPe le

    J’aime les stars du net… les stars du net sont mes idoles…

  2. papa le

    Du gimmick à deux centimes de francs, de la blaguounette de potache et une aptitude manifeste pour l’utilisation des « nouveaux » médias. Avec le côté « provoc » qui va avec.

    Entre CRASH qui pompe Liechtenstein, BANKSY qui pompe Blek et les situationnistes, les perdus parisiens qui n’ont pas encore décider qui pomper, MOPS & TASES qui s’enculent en jaune et en bleu, JON qui souffre d’Alzheimer, les gars morts qui luttent contre le capitalisme et LUSH qui se prend pour un Duchamp à retardement… il semble que nous ayons enfin atteint une certaine maturité artistique. Bravo les gars, et merci !

  3. pépé le

    mdr papa +1