Métro Parisien: les touristes attaquent

Interailers Vs RATP - 511

Depuis l'arrestation à grand bruit du crew parisien NBK, le Vandal Squad continue les arrestations en chaîne, et au final à part quelques irréductibles il ne reste plus grand monde dans les rangs des writers parisiens qui soit véritablement très actif sur le matériel RATP, ou alors ils le cachent bien. Pourtant encore aujourd'hui, on croise de nombreux panels en circulation sur le métro parisien.

C'était en effet sans compter sur l'effet Paris, capitale du tourisme… et finalement le petit monde du graffiti sur trains & métros n'y fait pas exception : les vagues de visiteurs se succèdent et se ressemblent, et la Brigade Anti Tags ne semble pas pouvoir y faire grand chose.

paris-metro-action-511

Très organisés, les collectionneurs de systèmes sont plus que rôdés à tous les mécanismes de sécurité et ne craignent pas quelques jours de garde à vue. A force de venir peindre dans la capitale, ils n'ont plus besoin non plus d'être accompagnés par des locaux et se débrouillent très bien tous seuls, semble-t-il, pour pénétrer dans les enceintes de la RATP.

Florilège :

Au passage, signalons que les tous récents magazines Concrete n°10 et Ego War n°8. présentent également une sélection de métros parisiens fraîchement peints.

Cependant, ce n'est pas toujours la fête, car mine de rien les maître-chiens sont eux aussi sur les dents, comme en témoigne cette nouvelle vidéo intitulée Kanacks in Paris. Acharnés, Creme, Hard, Meck, Pars & Rash du crew germano-turc TFB multiplient les tentatives dans les différents spots de la capitale… sans jamais finir leur pièces :

Pas grave, il reste toujours en souvenir le porte-clés de la Tour Eiffel, et l'incontournable petite vidéo de vacances à poster sur YouTube.

Les commentaires sont fermés.