RCLS Vs. Métro de Panama

RCLS - Panama - 511

Loin d'avoir été refroidis par leur long passage par la case prison au Japon, les RCLS, crew slovaque de trainwriters acharnés, récidivent et font à nouveau parler d'eux dans le monde.

Cette fois, dans cette course au système vierge, c'est à Panama que ça se passe, à l'extrémité sud de l'Amérique centrale. Ces fanatiques se sont introduits dans un lay up du métro censé être inauguré prochainement au cours du premier trimestre 2014, et ont évidemment laissé une trace de leur passage.

RCLS - Panama 01 - 511

Choquée de cette inauguration non prévue au programme, la compagnie du métro de Panama a immédiatement réagi dans un communiqué officiel sur son site :

Le Secrétariat du métro de Panama souhaite dénoncer ce qui s'est produit la nuit du lundi 2 décembre dans un atelier de la compagnie, où un groupe de personnes est entré sans autorisation dans la zone de test du métro, réalisant à l'aide de peinture plusieurs graffitis sur les voitures du métro.

Ce fait est regrettable, si l'on tient compte du fait qu'il nous a fallu réaliser beaucoup d'efforts pour sensibiliser les citoyens panaméens aux soins du transport public neuf et moderne à travers le système de Metrocultura, pour laquelle nous avions reçu un accueil très positif de la part des citoyens panaméens.

Il est important de souligner que la zone de tests et d'ateliers est sous haute tension électrique, et que tous ceux qui tentent d'attaquer ce bien public risquent d'être électrocuté, c'est pourquoi nous en appelons à la bonne conscience de tous, pour ces actes de vandalisme répréhensibles ne se répètent pas.

Le métro est un projet de prestation sociale, il en va de la responsabilité de chacun d'en prendre soin et de le garder propre.

Les commentaires sont fermés.