5 Pointz NYC: le Coup de Grâce

RIP 5POINTZ-511

Dans la nuit du 18 au 19 Novembre 2013, 5Pointz à New York alias La Mecque du Graffiti a été entièrement repeint en blanc à la demande du propriétaire, Jerry Wolkoff sous protection policière avant sa destruction programmée à la fin de l'année.

Comment résister à l'appel des espèces sonnantes et trébuchantes au pays du dieu dollar ?

L'espace détruit sera rapidement investi par de luxueux appartements dans ce quartier du Queens en pleine mutation, pour un coût total estimé à 400 millions de dollars.

Cependant, on peut se demander les raisons qui ont poussées le propriétaire à faire tout repeindre en blanc de manière clandestine.

« Repeindre en blanc est une preuve d'humanité. Assister à la destruction des œuvres, morceaux par morceaux aurait été une vraie torture. »
-Jerry Wolkoff

Certes, mais il voulait vraisemblablement éviter toute confrontation avec les writers et les artistes, près de 200, résidents à 5Pointz.

On peut regretter qu'un tel lieu disparaisse, c'était en effet un splendide Hall of Fame, mais on peut aussi s'interroger sur un certain nombre de points.

Tout d'abord, confiner le graffiti à New York à cet espace délimité et réglementé est tout à fait à l'opposé d'une pratique illégale, qui a conquis ses lettres de noblesses sur le métro, puis dans la ville de manière libre et gratuite au cours des années 70 et 80, avant de se répandre dans le reste du monde. Ce lieu, au fil des années, est devenu une sorte de cimetière aux éléphants, étape obligée pour les touristes des 4 coins du monde, en safari photo dans la Grosse Pomme, escortés par des guides.

De plus, la gestion du lieu a été confié à Meres en 2002 à certaines conditions :

  • Aucune référence politique dans les peintures
  • Aucune référence religieuse
  • Pas de pornographie

L'accès était évidemment réservé aux détenteurs d'un permis délivré par le gardien du temple. Son obtention était soumise à certaines conditions : présenter un dossier à Meres qui ensuite jugeait de la notoriété et du talent du writer pour lui offrir un espace à peindre en fonction de sa Fame.

On était vraiment bien loin de l'esprit spontané, autonome et parfois subversif du graffiti.

Quelques photos avant :

Quelques photos après :

Plutôt que de pleurer sur le sort de ce lieu touristique condamné par une gentrification prévisible, on peut aussi se réjouir de voir le graffiti à sa place, dans les rues et dans les terrains vagues, échappant à tout contrôle.

Sources : Gothamist, New York Times, Rue89

22 commentaires

  1. Pierre le

    L’auteur de l’article a-y-il déjà mis les pieds au 5 Pointz ? Déjà il ne s’agissait pas seulement de graffiti mais d’un mélange de tout les styles de peintures imaginables, j’ai fais une pièces à côté d’un mec qui peignait un aigle en pointillisme au marqueur. Et pour le « On était vraiment bien loin de l’esprit spontané, autonome et parfois subversif du graffiti », forcément des mecs qui prennent un mur de 20m et une semaine à faire une fresque de fou, Meres doit leur donner l’autorisation et voir un peu le level. Perso je suis arrivé avec ma peinture et mes bières il m’a fait attendre 10 minutes et m’a trouvé une place dans la rue.
    C’était un lieu de rencontre avec de la musique, des gens sympas, j’ai fais des connexions pour aller peindre à d’autres endroits dans New-York. Même les touristes qui passaient s’intéressaient aux oeuvres allaient demander des conseils.
    Je trouve ça un peu pourri de réduire les 5 Pointz à show pour touristes.

    • Destruction le

      « spontané, autonome et parfois subversif », c’est la définition du graffiti ça mon gars…

      5 Pointz mérite le même sort que la tour du XIIIe à Paris : la destruction, et vite. Le graffiti c’est dans la rue ou tout du moins en liberté, et pas en conditionnelle sur présentation d’un permis de bonne conduite, et encore moins en mode zoo pour touristes affriolés par la mode street art bien pensant du moment.

      • RevesOne le

        J ai fait une piece labas en Aout passee, et j ai eu exactement la meme experience que toi. C etait incroyable comme endroit. J avais envoye plusieurs emails pour qu ils me trouvent un mur mais malheuresement il etait fort occupé avec son combat contre Wolkoff, donc j ai eté simplement et il m a donne un mur vite fait, on a parlé par la suite et j ai fait des tas de rencontres. C’est un endroit d expressions urbaines, 40% des murs de 5Pointz sont des persos. C est un super endroit ou tu peux montrer ce que tu vaux dans le plus reconnu des Hall of Fame au monde.

        • Ouvre Les Yeux Boulet le

          « J’ai envoyé beaucoup de mails pour qu’il me trouve un mur »…
          « Il m’a donné un mur »
          Non mais les gars, vous vous relisez de temps en temps ? Arrêtons les frais.

          VOUS NE FAITES PAS DE GRAFFITI, MAUVAIS 1 JOUR, MAUVAIS TOUJOURS.

          Ça ressemble plus à une activité dans un club de retraités. Avez vous eu des accompagnateurs agréables qui vous dictaient quelle couleur utiliser ?

        • papa le

          1. On ne demande pas l’autorisation de faire un Graff. Jamais. À personne.

          2. On ne nous « donne » rien, on prend (les bombes, les emplacements, le respect…).

          Tu as choisi le mauvais passe-temps.

    • Ouvre Les Yeux Boulet le

      « il m’a fait attendre 10 minutes et m’a trouvé une place dans la rue. » Je crois qu’il n’y a rien à ajouter…Tu creuses ta tombe et tu t’enterres tout seul. C’est triste, tu as attendu que ce sale type de Meres te trouve une place ? Franchement, tu traverses la moitié de la planète pour faire une croute à côté d’un hippie dégueu qui fait une pièce au marker??? Tu n’as vraiment peur de rien. A quelle heure as tu eu le droit d’aller aux toilettes ? L’auteur de l’article a été très clément avec les personnes qui ont accepté de se ridiculiser en allant peindre là bas, mais là, tu tends le baton pour te faire battre.

      • +1

  2. blablabla le

    Destruction à raison, c’est un coup de fraicheur pour la ville de nyc, faut arrêter, c’est comme si on allait pleurer le gros bâtiment de pantin ou n’importe quel autre hall of fame en destruction de n’importe quelle ville, chacun a son histoire et il faut un début et une fin, le graffiti à new york en était presque réduit aux 5pointz…et puis l’autre MERES qui a fait son buzz grâce à ça (car disons le, personne ne connait ses peintures en dehors de ce spot…) et qui maintenant veut porter plainte en s’appuyant sur le Visual Artists Rights Act en demandant 150 000 dollars par pièce repeinte…n’allez surtout pas croire que c’est pour dédommager chaque artistes hein….
    ça ferait surtout une belle retraite…

    arrêtez de pleurnicher pour ça, ya des mecs qui font bien plus avancer le graffiti, qui s’endettent à vie ou font de la prison pour le graffiti, mais là ya personne pour les pleurer ou les soutenir…

    • kool lol le

      faire avancer le graffiti en s’endettent a vie ou de la a faire de la prison ! perso c’est le truc le plus con que j’ai jamais vu ou entendu !

       » quoi tu t endété a vie pcq ta déchiré les métro putain mec c’est trop cool  » mdr on aura tout vu…

      • blablabla le

        commence par apprendre à écrire français, et ensuite apprend à lire… je dis juste qu’il y a des gens, dans l’ombre, qui font avancer ce mouvement bien plus que meres avec son 5pointz….

        retourne donc pleurer 5pointz en regardant les vidéos des MAC, t’as raison, ca c’est du vrai graffiti…

        • +1

  3. GaPe le

    Ok pour l’intérêt culturel mais de la à en faire un lieu de culte et une direction à suivre… faut pas déconner.
    Perso j’habite à la campagne et je graff en campagne. c’est là… peu de gens le savent, rien à foutre pendant ce temps là je kiffe et ça me suffit amplement. La terre ne brille pas plus que les autres étoiles dans l’univers de toute manière…

  4. cc le

    bonne nouvelle!!!!
    ça obligera les touristes a ce sortir les doigts du cul pour aller fouiner un peu et prendre quelques risques….
    Pour moi les 5 pointz pour un graffeur, c’est la même qui mec qui me dit que c’est un voyageur et qui a visiter la Thaïlande et la Tunisie en hôtel 3 étoiles….

    • Fizor le

      C’est pas faux

  5. nazbrok le

    wai ce spot c’est un nid a deco pourrie , pas besoin de Meres pour faire un mur c’est tout ,
    si tu veux attendre comme un bouffon avec ton dossier , c’est chacun son truc , juste un spot avec que des peintures mauvais gout qui disparaissent les unes en dessous des autres , c’est a mes yeux une bonne nouvelles , !
    le graffiti pour tous et tres accessible doit disparaitre !
    c’est la qu’on fait la diff avec la décortion de quartier . ?
    me trompe-je ? Donc que ce spot existe ,oui , mais ne pas l’assimiler avec le « graffiti newyorkais  » IL LE FAUT , car
    c’est l’angoisse .

  6. ta maman le

    ni dieu ni maitre

  7. Pierre le

    Vous faites tous les chaud sur Internet mais n’avez rien connu à la street à part le tapin. J’expliquai justeque les 5 pointz était un putain de lieu d’expression avec des artistes des 4 coins du monde et c’était loin d’être cantonné au graffiti. Vous avez tous bouffé des bites en terrain, et bah là c’était pareil à NYC avec des mecs qui sortaient de tous les styles.

    • Ouvre Les Yeux Boulets le

      C’est une phrase de Morsay ça, non ?
      « Vous faites tous les chaud sur Internet mais n’avez rien connu à la street à part le tapin. »
      5 pointz était tout sauf sauf un lieu d’expression, c’était un zoo et tu étais une guenon prise au piège dans sa cage.
      Tu es comme un animal triste né en captivité.

  8. Balez le

    Le monde entier est déjà un zoo !

  9. Une oeuvre d’art est elle plus importante sur le mur de l’artiste ou sur le mur d’un musée ?
    Vous ne pensez qu’au côté « sport extrême » et vous oubliez que l’art doit avant tout faire passé un message ou/et une émotions peu importe l’endroit !
    Dans ce cas oublions les rassemblements et les quelques festivals, vous devriez être content que la culture s’élargie,après libre à tout le monde de ne pas devenir la pute au système.
    En plus on ne parle pas de payer un abonnement pour y allé, apres tout les témoignages on l’aire sympas, mais vous avez raison restez fermé, eux ou eu l’aire d’avoir vécu une vrais expérience et ont eu le courage de s »ouvrir un peu à autre chose.
    Pour finir heureusement que l’histoire de l’art ne c’est pas construite grâce à des gens comme vous…

  10. bonjour