Love & Security

Comment concilier un gout prononcé pour le naturisme et le vandalisme sur trains ? Ces writers ont trouvé la réponse à Vienne, en se recouvrant le corps de peinture et en se frottant vigoureusement aux wagons, ou en utilisant leur corps comme pochoir à l'aide d'un extincteur rempli de peinture.

Place au spectacle :

Quelques photos du happening :

Source : Freundeskreis Street-Art Berlin

4 commentaires

  1. nudiste le

    wwaaaaa putain l angoisse

  2. pulseb le

    Quand on veut être libre on peut ! Superbe exemple !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>