Love & Security

Comment concilier un gout prononcé pour le naturisme et le vandalisme sur trains ? Ces writers ont trouvé la réponse à Vienne, en se recouvrant le corps de peinture et en se frottant vigoureusement aux wagons, ou en utilisant leur corps comme pochoir à l'aide d'un extincteur rempli de peinture.

Place au spectacle :

Quelques photos du happening :

Source : Freundeskreis Street-Art Berlin

4 commentaires

  1. nudiste le

    wwaaaaa putain l angoisse

  2. pulseb le

    Quand on veut être libre on peut ! Superbe exemple !

  3. frfe le

    c des pd
    :)

    • rferfvuf le

      Pauvre de toi…