Trainspotting à Athènes part.2

La situation s'aggrave en Grèce, le mécontentement général et les manifestations se multiplient, en même temps que le graffiti prend le dessus inexorablement (on en parlait déjà ici). Après les immigrés, le parti d'extrême droite Aube Dorée, symptôme de la crise économique grecque, s'en prend même désormais aux handicapés et aux homosexuels; un phénomène qui rappelle dangereusement la montée du nazisme en Allemagne.

En attendant que la cocotte explose, les writers défient la sécurité et la police et peignent sans relâche le métro d'Athènes.

Une nouvelle vidéo de trainspotting de Da Uman Eye :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>