Atlanta: Hyuro Vs. Censure

Hyuro est une artiste argentine installée en Espagne qui, sous l'impulsion d'Escif, réalise désormais ses œuvres dans la ville. Invitée au festival Living Walls (festival street art féminin) en Aout à Atlanta, Hyuro a réalisé un mur inspiré d'une de ses animations vidéos.

Malheureusement, la pudibonderie, voire la bêtise (?) américaine a encore frappé. On se souvient du mur de Blu, invité par le  MOCA de Los Angeles, censuré à la demande d'une association d'anciens combattants.

Via les réseaux sociaux, certains riverains se sont plaints du caractère obscène du mur et demandent sa destruction. Le mur incriminé situé dans une friche, représente une femme qui se défait d'un manteau, se retrouve nue, le manteau se transformant en loup.

L'animation en question :

Le mur :

Une certaine partie de la population américaine prouve ainsi sa capacité à se mobiliser contre « l'obscénité ambiante », est-elle aussi prompte, par exemple, à s'émouvoir des dégâts causés par les armes à feu ?

Une sélection de peintures subversives d'Hyuro :

Source : Vandalog

Les commentaires sont fermés.