Valence: Police Vs. street art

Il semble que certains éléments de la police de Valence n'apprécient guère le street art, même autorisé. Seraient-ils nostalgiques des heures les plus sombres de l'Espagne ? Ont-ils du mal à subir la critique ou la caricature ?

En effet cette semaine, 3 policiers en tenue ont vandalisé une partie de l'œuvre de Vinz en arrachant les affiches représentant des forces de l'ordre en action pendant les manifestations des familles de mineurs en grève dans le Nord de l'Espagne. Javier Seafood, directeur du festival international d'art indépendant de Valence a déposé plainte et a fait savoir qu'il prendrait toutes les dispositions légales nécessaires pour poursuivre les auteurs de la dégradation de cette œuvre réalisée en parfaite légalité.

Les photos de l'œuvre vandalisée :

Source : Street Art News

3 commentaires

  1. keke le

    Le fait que les flics arrachent les visuels, donne tout son sens au street-art, et en fait, dans ce cas-là, un véritable outil de contestation!. Vins peut être content, il n’y a pas meilleur dessein.

  2. blouh le

    C’est toujours comme ça, quand tu ne veux pas que quelque chose s’ébruite et que tu tente de le faire disparaitre, le fait d’être allé trop loin en voulant faire disparaitre l’oeuvre tu la surmédiatise, et voilà un beau coup de pub pour Vinz.

    • keke le

      En plus, je trouve que les visuels sont pas mal. D’habitude je suis pas un grand fan des affiches, mais là, pas mal!