Auckland: Tolérance Zéro

Stockholm, en Suède, n'est pas la seule ville au monde à subir les foudres d'une politique de tolérance zéro en matière de graffiti. Ainsi en 2011, la ville d'Auckland en Nouvelle-Zélande se félicitait d'avoir éradiqué 95% du graffiti de ses rues avec son Zero Tolerance Graffiti Contract. Cette vidéo (non sous-titrée) réalisée par un spécialiste du nettoyage met l'accent sur le prétendu succès de la méthode…

5 commentaires

  1. Thibaut le

    Je souhaiterai soulever une interrogation. Si les autorités du monde entier commencent des campagnes anti- graffiti dans les principales villes du monde comme par le passé le métro new yorkais, les rues de Paris, de la France entiere maintenant et les pays anglosaxons, pourquoi ne pas ammener l’art du graffiti vandale à un dégré supérieur en mélant writing et parcours?

    Par là j’entend peindre des spots pratiquement inaccessibles à ce genre de campagne de nettoyage. On peut voir dejà celà sur certains toits dans les grandes agglomérations. Mais il existe tant d’élévation que beaucoup penserai inaccessible qui sont en vérité tout t’a fait réalisables et qui pour alors assurerai un profond respect de la part d’autres writers pour le niveau de difficulté pour y accéder, une impossiblité des services de nettoyage pour les effacer et un impact plus important sur les gens qu’un simple mur en bord de 4 voies.

    Beaucoup expérimentent ça et je pense que l’on devrai inventer une nouvelle discipline de graffiti basé sur ça: La dangerosité des spots inaccessibles et visibles du plus grand nombre. ça serai risquer sa vie de nombreuses fois pour collectioner ces spots à l’image des writers qui collectionnent les métros du monde entier.

    Et risquer sa vie pour cette art ne serai pas mieus prouver sa dévotion pour cette passion qu’est le graffiti?

    • Thibaut le

      merci de réagir 😉

  2. Thibaut le

    Merci pour le lien. Sa me rassure, la lutte entre vandale et autorité n’est pas pres de s’éteindre. Mais on voit qu’ils ot dû revenir a la base du graffiti qui est le tag. Il reste encore beaucoup a faire je pense.

  3. Baise le buffffffffffffffff le

    Ils sont capable de tout, même repeindre un graff à plusieurs dizaines de mètres… mais trouver des spots qui ne seront pas buffés n’est pas impossible, juste un peu prise de tête 😉