Interview Dize VMD UV-TPK

Le magazine The Yers a interviewé Dize des crews VMD UV-TPK; morceaux choisis :

« Dize est un surnom que m'ont donné mes potes lors de nos grosses soirées à l'adolescence. J'ai gardé Dize pour signer mes toiles et j'utilise mon blaze, Dizer, lorsque je graffe dans la rue. »

« Lorsque nous avions 16 ans, nous avons décroché, avec les VMD, quelques petits contrats avec des grandes marques. Pour la Coupe du Monde de foot, en France, Adidas nous a sollicités pour graffer à plusieurs endroits stratégiques comme le Stade de France ou dans des stations de sport d'hiver. Plus tard, j'étais freelance dans des boîtes de graphisme et de design, pour des marques de fringues ou des maisons de disques. Depuis 4 ans, je peins des toiles que je vends, ce qui me permet de faire vivre ma famille mais je file aussi des coups de main à des potes pour du design et du graphisme. Les marques de fringues Wrung ou même Noir Basic qui vend notamment des purs blousons et le groupe de rap du frère de Vincent Cassel, Assassin. »

« J'ai une exposition de prévue pendant la prochaine édition du MIDEM, le Marché International de la Musique, qui se déroulera du 28 au 31 Janvier prochain à Cannes. Pour cette expo, j'ai réalisé des toiles sur un thème musical, orienté jazz, soul et rythm and blues. Sur certaines peintures, on sent une inspiration warholienne. J'ai rendu hommage à quelques grands noms de la musique comme Gainsbourg, Brel, James Brown ou Miles Davis. »

« Du temps ou il graffait, Kavinsky était un excellent dessinateur, doté d'un super style, dans la mouvance des graffs de New York. Il reste un de mes modèles dans le milieu mais maintenant il se consacre entièrement à la musique. On peut aussi noter la présence de Jayone dans le groupe Outlines, qui est, pour moi, une référence et l'un des meilleurs peintres de sa génération. »

L'interview est à lire dans son intégralité ici.

Source : Lectrics

Les commentaires sont fermés.