Graff Bombz n°53

Rien ne va plus ! Perte des valeurs, décadence irréversible de l'Occident, erreur de recrutement ? Toujours est-il que cet automne un writer new-yorkais défraye les chroniques judiciaires outre-Atlantique : Néo, un old timer qu'on croyait perdu pour la cause depuis 1988 mais dont les tags et throw ups sont réapparus dans les rues de New York courant 2009 ! Et voilà que remis sous les feux de la rampe médiatique et auréolé d'un glorieux passé, il a attiré un peu trop l'attention des services de police qui ont fini par l'arrêter. Jusque-là, rien que de bien classique. Seulement voilà, notre bon vieux Néo est un jeune retraité du NYPD ! En clair, c'est le premier graffeur vandal de l'histoire du writing policier de son état ! Autant dire que pour les services de police de NY, ça la fiche mal et que la justice new-yorkaise tient absolument à lui faire la peau. Il faut dire que notre vandale, selon des bandes de vidéo-surveillance en possession du juge, poussait le vice à aller taguer avec son blouson de flic, le meilleur moyen de ne pas être embêté par des collègues… Et la société US bien pensante de frémir d'effroi à l'idée que le monde est bien plus compliqué qu'on aurait bien voulu nous le faire croire : les “gentils” peuvent donc être parfois des “méchants”, les “méchants” des “gentils”, et les policiers des tagueurs en dehors des heures de service à défaut d'être invités à une sympathique “partie fine” comme on dit pudiquement à propos de DSK (l'ex-chéri des sondages, pas le DSK crew !)… Mais où va-t-on ?

Aussi, à l'heure où la France s'apprête à perdre son triple A (comme les andouillettes ?) et où l'Occident essaye de retarder la faillite générale, ce numéro 53 de Graffbombz nous entraîne un peu plus dans une exploration joyeuse et colorée d'une décadence revendiquée comme seule échappatoire au pessimisme cynique ambiant. Joyeuses fêtes de fin d'année à tous !

-Graffbombz Team

Retrouvez dans ce numéro le 65ers crew de Tarbes, le festival Rouen Sous Pression, l'artiste de rue alsacien Pierre Fraenkel, des focus sur les writers Espoar et Ynox et toutes les rubriques habituelles de photos. Graffbombz n°53 est en vente ici sur Allcity.fr et bientôt dans la plupart des kiosques à journaux de France. En voici un aperçu, également téléchargeable ici sous forme de fichier PDF.

Un commentaire

  1. Bestar System le

    Big-up à l’ex BFC…respect à ceux qui ont garder leur blaze de vandal…sa va toyé du Miam!!