Street art Vs. Capitalism

De Juillet à Septembre 2011, 5 street artistes (Escif, M-City, Eine, Hyuro et Dolk) ont été invités par l'École d'Économie Norvégienne NHH à exprimer leur point de vue sur le capitalisme sur 9 murs de l'école. Ce projet a été réalisé en collaboration avec le festival Nuart qui se poursuit jusqu'au 1er Novembre 2011.

5 commentaires

  1. GOUMDOUMKODA le

    C’est assez marrant de voir des œuvres et artistes dit « anticapitalistes » qui peignent avec des bombes allemandes, sur des élévateurs dont une bonne partie des pièces doit être asiatiques dans une vidéo sur Youtube, sans doute monté avec Adobe After Affect,

    Comment faire du populisme dans un non sens absolu.

    • super c le

      haaaann les sales capitalistes ils utilisent youtube! sisa strouve pour faire leur video ils ont meme utilise un mac fabrique par des ptits nenfants chinois..

      Comment faire de la demago et tout melanger dans un non sens absolu.

      • GOUMDOUMKODA le

        Suis je plus demago que cette video ?
        Je ne fais que reagir, je ne cherche pas le populisme justement mais à le montrer dans cette action… je ne suis d ailleurs pas du tous anticapitalisme

        Mais ca me fais toujours marrer ceux qui s elevent contre avec des chaussures adidas…
        autant defendre la cause des femmes en burka ou le droit des homosexuelles habillé en combi kkk.

        Il y a un paradoxe rigolo

  2. keke le

    Ah! Ah! Bien vu goumdoum!

  3. Roro le

    Donc la critique d’un système n’est possible que par des éleveurs de chèvres qui tissent leurs habits eux-même avec du chanvre et leurs chaussures avec le cuir de leurs vaches ? ^^

    Dans tous les cas, je ne suis pas sûr que leurs critiques visent les produits allemands ou les services internet américains… Le produit ne fait pas le système, le système dispose du produit.

    L’anticapitalisme ne critique pas les échanges internationaux mais la façon dont ceux-ci sont opérés. L’alter-mondialisme ne veut pas dire « anti-mondialisme » mais le « mondialisme autrement ».

    ‘Fin bon, chouettes graffs !