BNE Water Foundation

BNE est un writer américain qui sévit depuis 15 ans partout dans le monde. 3 lettres inscrites sur un sticker indécollable et indéchirable, un throw-up bien rôdé et un tag des plus visibles ont fait de lui un des writers les plus présents dans de nombreuses capitales. A force d'obstination, il se fait remarquer dans le petit monde du graffiti puis dans celui des médias, plusieurs agences de publicité lui envient son impact (il a accompli ce que certaines campagnes de pub à coups de millions de dollars n'ont pas réussi à faire) et le maire de San Francisco, en 2006, offre 2.500$ de récompense pour son arrestation.

Pendant un séjour en Indonésie, il prend conscience de l'extrême pauvreté d'une partie de la population et décide de créer une association nommée BNE Water pour rassembler des fonds afin d'améliorer les conditions sanitaires désastreuses et l'accès à l'eau potable pour les personnes les plus démunies. En effet, 42 000 personnes meurent chaque semaine en raison d'un approvisionnement en eau et d'un assainissement insuffisants, 90% de ces victimes sont des enfants de moins de 5 ans.

Il sera possible très prochainement d'acheter des œuvres de différents artistes (la somme versée reviendra intégralement à l'association) et de faire des dons en ligne.

Quelques tags, stickers et throw-ups de BNE :

Neko, writer espagnol adepte de l'etch bath (acide destiné à dépolir le verre) rend hommage à BNE dans cette vidéo :

Un court reportage d'ABC World News réalisé en 2006 sur le phénomène BNE :

Enfin pour ceux qui comprennent le japonais, 2 reportages des chaînes nippones :

Le 1er :

Le 2ème :

Les commentaires sont fermés.