Interview Brok 3HC TNB

L'équipe d'ILG a interviewé Brok 3HC TNB, writer français passionné de murs. En attendant de fêter les 20 ans de son crew 3HC en 2012 voici quelques extraits de l'entretien :

« Mon nom de writer est Brok j'ai commencé à peindre en 1990, j'ai créé le groupe 3HC en 1991 et je suis membre des groupes TNB BAD VBA et SPAM, j'habite à Vitry-sur-Seine en banlieue de Paris. Mon nom n'a aucune signification je l'ai trouvé par hasard, l'enchainement des lettres était bien. »

« Internet est une bonne chose pour la communication et pour montrer nos œuvres, mais en même temps c'est une source de copie pour tous les writers en manque d'imagination, il y a du positif et du négatif dans tout ça, pour ma part je m'en sers comme d'un journal que l'on me livrerait tous les matins : ça me permet de voir ce que font mes potes à l'étranger et de me tenir au courant des tendances, mais il faut être honnête il y a quand même 80% de murs peints qui ne sont pas intéressants. »

« Il en faut pour tous les goûts, en France, il y a vraiment deux familles dans le graffiti, les vandales et les graffiti writers, rares sont ceux qui font partie des deux familles. Dans les deux camps il y a des artistes talentueux et aussi des abrutis. Pour ma part je trouve que le niveau graphique sur les trains a baissé depuis 10 ans mais c'est aussi à cause du renforcement de la sécurité des dépôts. »

3 commentaires

  1. stasi01 le

    « 80% de murs peints qui ne sont pas intéressants. » DONT LES TIENS…
    « Pour ma part je trouve que le niveau graphique sur les trains a baissé depuis 10 ans » ET TOI, ILS SONT OU TES TRAINS???

  2. brok le

    encore un illustre inconnu qui lache son petit commentaire , je me permet de donner mon opinion c’est pas pour ça que je detien la vérité , espece de bidon vas

  3. KELKUN le

    Brok arrete d’être sur la défensive! on peut pas critiquer et toi tu critiques? fuck graffiti