Procès de Versailles: les archives

A l'approche du délibéré final (le 21 juin 2011) du fameux procès de Versailles impliquant 57 activistes spécialisés dans le graffiti sur les trains et métros de la SNCF et RATP notamment, Karim Boukercha, auteur du livre Descente Interdite, milite pour la sauvegarde des archives mises sous scellés dans le cadre de l'affaire. En clair si rien n'est fait, la justice détruira les photos, books et autres dessins saisis lors de l'enquête.

« J'ai pris l'initiative de demander le placement aux archives nationales, en précisant que c'était une démarche citoyenne, et que je ne suis pas du tout en question dans le procès, pour que ces archives ne soient pas perdues à jamais. Les parties civiles demandaient avant tout la « non-restitution ». En demandant le placement aux archives c'était donc la seule manière de déplacer le débat et de les sauver de la destruction… J'ai donc écrit au ministre de la culture, Frédéric Mitterrand, car c'est lui qui a le pouvoir d'ordonner le placement. Il y aura aussi bientôt une pétition à signer pour soutenir l'idée. »

Karim Boukercha

Soutenu par le réalisateur Costa-Gavras dans sa démarche, Karim Boukercha était interviewé hier, ainsi que Decap 1K, par le journal de France3 Ile-De-France :

Source : Wild*War

3 commentaires

  1. 123 le

    faudrai faire vite pour la petition, dix jours c’est pas long…

  2. stasi01 le

    Tiens c’est marrant on entend plus parler de cette pétition….

    C’est fini la promo du bouquin???