Art In The Streets: le livre

Art In The Streets, c'est la plus importante exposition de tous les temps qui ait été consacrée au mouvement graffiti et street art dans un musée américain. Le graffiti est une forme de communication et d'identification depuis la nuit des temps, et dans sa forme contemporaine, il a redéfini le paysage urbain et influencé des générations entières d'artistes.

Le livre de cette exposition qui fera date retrace la naissance puis la dissémination des styles à travers les writers et les street artistes dans le monde – avec notamment Jean-Michel Basquiat, Blu, Martha Cooper, Shepard Fairey, Stelios Faitakis, Futura, Phil Frost, Os Gemeos, Keith Haring, Todd James (Reas), Margaret Kilgallen, Lady Pink, Barry McGee (Twist), Steve Powers (Espo), Lee Quinones, Retna, Kenny Scharf, Swoon, Ed Templeton, Revok, Revs/Cost, Risk, Retna, Banksy, Roa, Mode 2, Loomit, Henry Chalfant – et des focus particuliers sur New York, Los Angeles, San Francisco et d'autres villes internationales.

Mettant l'accent sur les liens entre graffiti, street art et d'autres sous-cultures telles que le Hip Hop dans le Bronx ou le skateboard en Californie du Sud, Art In The Streets présente une sélection de nouvelles œuvres, aux côtés du parcours historique de 30 des plus importants artistes du genre. Le livre est signé Jeffrey Ditch, curator du MoCA, en collaboration avec un comité incluant une brochette de spécialistes : Charlie Ahearn, Roger Gastman, Carlo McCormick et Aaron Rose.

Au final, Art In The Streets est une grosse encyclopédie de 324 pages, une anthologie du street art qui pour une fois redonne véritablement ses lettres de noblesse au graffiti pur et dur.

Le livre vient tout juste d'arriver en France, il est dispo dès aujourd'hui ici sur Allcity.fr et à All City Paris, bientôt un peu partout ailleurs. En voici quelques extraits.

Un commentaire

  1. Imaginons si Kasimir Malevitch avait aujourd’hui 36 ans à Barcelone et se trouvait à la porte du suprématisme. Par qu’elle forme l’interpréterait-il et où situerait-il son action, ses interventions?