Graffiti Paparazzi

Paname, début des années 1990. Qui se souvient des rues de Paris massacrées de tags, des rames de métros vandalisées et des terrains de graffs ! L'époque des halls of fame de Stalingrad, Mouton-Duvernet et Mabillon disparaissent, mais d'autres spots commencent à bouger : dans le 11ème, les terrains vagues rue Candy, rue Saint-Sabin et rue de la Roquette ; dans le 13ème les Frigos et les Charbonniers ; sans parler des autres terrains dispersés aux quatre coins de la capitale : Cardinal-Lemoine, Brochant, Gare de Lyon, Buzenval, Faidherbe, Porte d'Orléans et les nombreux stades et usines désaffectées en banlieue : Nanterre, Poissy, Issy, Ivry, Massy, Montreuil…

L'auteur du blog Graffiti Paparazzi a réuni une collection de photos d'époque et a reconstitué l'histoire et l'évolution du terrain de rue de la Roquette à Bastille. En attendant un « topo » sur les autres halls of fame des années 90 de Paris, voici une sélection de photos :

Un commentaire

  1. GwiGwi le

    il etait ou ce terrain sur la rue de la roquette!? enfin y’a quoi a la place de nos jours?