Mr Poulet: je ne recommencerai plus

Amateur de friches et de lieux abandonnés, Monsieur Poulet s'est récemment attiré les foudres de la communauté bien-pensante des explorateurs urbains sur les réseaux sociaux. Un de ses poulets en a d'ailleurs fait les frais. Il présente donc ses excuses dans cette nouvelle vidéo intitulée Je ne recommencerai plus.

« Lorsque j'ai peint ce mur, je ne pensais pas qu'il y aurait autant de répercussions. sur Internet, les messages ont commencé à affluer. Tous ces messages m'accablaient. La communauté des photographes m'en voulait énormément. Il y en a même un qui a proposé de repeindre le mur et il a tenu parole, je me suis alors dit que j'étais allé trop loin, j'ai pris conscience du mal que j'ai fait, j'ai donc décidé d'aller faire des excuses et de leur dire que je ne recommencerai plus… »
-Mr Poulet

6 commentaires

  1. PP le

    c’est bien ce qu’il fait Mr Poulet. ses persos sont rigolos et colorés… et franchement la grosse tache grise foncé fait encore plus dégueulasse et me choque plus que le pti poulet rigolo!

  2. José le

    Ahah c’est marrant, les urbexeurs donnent la leçon après ils taguent leur compte insta, besoin de reconnaissance ?

  3. Liberté le

    Là c’est la HONTE!!!

    Mais depuis quand les spots abandonnés sont dirigés par des photographes ou quiconque????
    Un spot abandonné n’appartient à personne, s’ils sont pas content, qu’ils viennent en premier prendre leur photos.
    Si une pièce est la, c’est que t’es arrivé trop tard.

    Faut réfléchir avant de dire n’importe quoi et de parler sur ce que l’on ne connait pas.

    • Mr Urbex le

      Sache que l’urbex comme ça s’appelle depuis que c’est à la mode c’est un peu les gardiens des ruines, c’est pour ça qu’ils ne diffusent généralement pas l’adresse des lieux, leur but est donc de préserver un maximum les lieux en l’état (un peu comme les vrais cataphiles qui ressortent tout le temps avec des sacs pleins de détritus qui ne leur appartiennent pas non plus), si un spot abandonné n’appartient à personne raison de plus pour ne pas permettre à chaque péquenot de laisser sa bouse sécher au soleil.

      Tu remarqueras qu’ici il ne s’agit pas d’une seule équipe et que donc ta logique de venir prendre une photo à rien n’est pas applicable en l’espèce parce que certains traversent l’Europe pour espérer avoir un bâtiment dans le jus qui raconte son histoire sans être pollué par des peintres du dimanche venus le mettre au tapin pour leur pratique onaniste personnelle.

      Tu comprends donc que ta dernière phrase t’es applicable et c’est pour ça que je me permets de te renseigner plus à même. La démarche de Poulaga est puérile, un peu à l’image de ses productions niaises et du public qui prend parti sans comprendre juste parce que dans leur vision à court terme il est interdit d’interdire… il ne faut pas confondre la liberté avec son ombre, les spots appartiennent donc aux visiteurs suivants comme la terre appartient déjà à nos enfants !

      Si s’approprier une place peut être de la propagande d’une dictature personnelle, repasser c’est s’offrir un droit de réponse que tout libertaire réclame surtout si le microcosme dans lequel il s’inscrit partage son avis, nous devons encore une fois subir l’expression de la majorité des usagers de ce lieu…

      Assumer la honte est important…

Répondre à PP Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>