Un parking reconverti en temple du street art

2KM3-01-511

En Haute-Savoie, 11 artistes ont été invités à transformer les 11 niveaux d'un parking en véritable temple du street art. Avec ce projet intitulé 2KM3, la ville de Saint-Gervais-les-Bains compte attirer de nombreux visiteurs férus de sports d'hiver, de graffiti et de street art.

« 2KM3 est la contraction de deux mille mètres cubes, mesure qui correspond au volume avec lequel chaque artiste a du composer. »

Les artistes invités : Roid, Felipe Pantone, Zoer, Velvet, Sten & Lex, Swiz, Étienne de Fleurieu, Satone, Jaw, Sobekcis (Sobek & Kcis), Elian Chali

Pendant 17 jours, les artistes ont peint une surface de 11500 m2 en utilisant près de 6500 litres de peinture acrylique et vidé 2500 bombes de peinture.

Roid

Roid

Jaw

Jaw

Satone

Satone

Velvet

Velvet

Zoer

Zoer

Swiz

Swiz

Sobekcis

Sobekcis

L'accès au parking inauguré le 2 Juin 2017 est gratuit pour les visiteurs et les curieux.

Photos : German Rigol, Jean-Yves Raffort

8 commentaires

  1. SVSP le

    C’est quand meme marrant ca, quand une ville organise un event street art y’a jamais de graff, on dirait presque le fruit du hasard

    • present le

      c pété de tapé des graff dans un parking en plan payé

  2. Papa le

    Avant de passer pour ce que les jeunes appellent « un hater », je veux d’abord préciser que je trouve vraiment tout ça très très joli. Beau travail des couleurs, beau travail des formes, beau travail des volumes et des surfaces… franchement c’est très bien fait. Surtout JAW et SATONE.

    Sauf que… qu’est ce qui fait de ça de l’art, et du « street art » en particulier ?

    Sans concept ni engagement ni prise de risque, mais avec financement et autorisation, ce n’est que de la décoration.

    • maman le

      entièrement d accord avec toi ……connaissant une bonne parties artistes présent j aurai vraiment pensée a du graffiti et non de la déco…..( a part peut être sat )….

  3. Glisse le

    La ville de Saint-Gervais-les-Bains compte attirer de nombreux visiteurs férus de sports d’hiver, de graffiti et de street art.

    Tout est dit.

  4. Nietzsche ta reum le

    De la deco de parking, bof, quoi!
    Ya plus qu’à faire des produits dérivés. Mugs, slips, meshcaps,… Pas besoin de porter l’étiquette de hater pour dire que c’est inintéressant. Je serai curieux de savoir combien les zartisses ont empoché pour cette « grosse commission »

  5. present le

    dope putin de choix d’artiste et pour la plupart il font plus trop de « graffiti » donc c pa ke pour du payé regarder le insta a roid le dernier graff remonte jtrouve sa bien ksa devellope aussi autre que ke de la « lettre » apré c vrai c un putin dparking!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>