A Barcelone, Greenpeace célèbre le solstice d'été

Coïncidant avec le solstice d'été, 28 militants de Greenpeace ont peint un soleil géant de 50 mètres de diamètre place Francesc Macià à Barcelone pour soutenir les énergies renouvelables et défendre l'accès à l'énergie propre. Ce n'est pas une première pour cette organisation habituée aux actions coups de poing. En 2015 à l'occasion de la COP21, des militants de Greenpeace avaient repeint la place de l'Étoile.

« Le gouvernement espagnol reste ancré dans le passé en défendant l'utilisation des énergies polluantes comme le charbon ou le nucléaire. Durant les négociations avec l'Europe, tout a été fait pour que l'Espagne puisse violer en toute impunité les nouveaux objectifs pour les énergies renouvelables, tout en légitimant la nouvelle taxe Soleil partout en Europe. Ce n'est pas ce qu'on attend d'un gouvernement qui s'est déclaré engagé dans la lutte contre le changement climatique. »
-Sara Pizzinato, Greenpeace

En répandant sur la chaussée près de 2000 litres de peinture organique, Greenpeace rappelle que l'énergie propre est un droit et souligne l'absurdité d'un nouvel impôt… sur le soleil.

« Le soleil appartient à tout le monde contrairement à ce que prétend le gouvernement espagnol. »
-Sara Pizzinato, Greenpeace

Source : Greenpeace

Les commentaires sont fermés.