En Espagne, Yokos suit les pas des pionniers du graffiti

Yokos-03-511

Originaire d'un petit village dans la région de Barcelone, Yokos peint depuis 2003.  Influencé par le graffiti des pionniers américains auxquels il rend hommage régulièrement, le writer espagnol peint de nombreux cercanias en compagnie de ses partenaires, Rallye et Side.

« Pour l'esthétique, je suis fan du graffiti new-yorkais des années 70 et 80. Mes influences les plus notables viennent de Rallye et Side. Nos styles sont complètement différents, mais on se complète parfaitement. »

« En étant honnête, je ne fais pas partie du monde du graffiti. Je bouge avec mes potes, je fais mes trucs de mon côté. Je peux constater qu'il y a un tas de ragots qui circulent dans ce monde. Ce qui est peut être le pire, c'est les gars qui se la racontent, ceux qui bougent uniquement par intérêt. On peut retrouver ce type de comportement dans la vie de tous les jours. »

« Mon style est simple, sans effet spécial. Facile à lire avec des couleurs. J'aime être cohérent avec mon style tout en essayant de ne pas me répéter à chaque pièce. Comme je le disais précédemment, j'aime particulièrement les pièces de Blade, Cliff, Iz The Wiz, Billy167, King2. Je leur rend hommage régulièrement dans mes pièces. »

L'intégralité de l'interview est à lire en anglais ici.

Les commentaires sont fermés.