Spyo, graffiti anti-système

Spyo-01-511

En se baladant dans les rues de Copenhague, on constate facilement les dégâts causés par le phénomène local, Spyo. Depuis de nombreuses années, s'inscrivant dans les pas de Tomcat et de Kegr, ce writer déglingue les rues de la capitale danoise mais aussi les trains de banlieue avec acharnement.

Il s'est récemment distingué par la réalisation d'une centaine de pièces peintes à la perche en hauteur ou sur des toits bien visibles dans le centre ville et le long des grandes artères. Abandonnant son alias, il proclame son mépris de la société actuelle à grands coups de slogans en danois et en anglais.

Pour l'édition danoise de Vice, Lars Jellestad a rencontré l'activiste écorché. Quelques extraits traduits :

« Je suis un putain de perdant aux yeux de la société. Je n'ai pas l'intention de faire partie de ce système. Même si on me proposait une situation confortable, je dirais non merci. »

« Je me suis toujours senti mal, égaré. Par rapport au système, aux routines et à l'autorité. Je comprends très bien comment ces choses fonctionnent, mais je ne peux pas m'y faire. »

« Pendant de nombreuses années, j'ai volé. Le but n'était pas de devenir un grand gangster. J'avais juste ce qu'il fallait pour vivre. Le but a toujours été d'avoir assez d'argent pour faire ce qui me convient. J'étais plus sauvage quand j'étais plus jeune, mais je n'ai toujours pas ce que vous appelleriez un travail honnête. »

L'intégralité de l'interview est à lire en danois ici.

28 commentaires

  1. LaRagePasCelleQuiFaitBaver le

    C’est exactement ça que je préconise et que je vous demande de réaliser avec moi depuis quelques temps déjà, des volontaires pour arrêter de se cacher derrière des marques personnelles ?

    • Papa le

      C’est de la merde : creuse, formatée pour les réseaux sociaux et sans aucun effet sur le monde réel (en dehors des victimes collatérales bien sûr).

    • freddy krueger le

      « des volontaires pour arrêter de se cacher derrière des marques personnelles ? »
      non tout simplement parce que c’est complètement contre-productif ce genre de trucs, tu ne pourras jamais défendre une cause ou faire passer un message par le graffiti « vandale », parce que c’est la seule chose que les gens retiendront, du vandalisme…
      d’ailleurs ne le prend pas mal mais j’ai du mal a comprendre qu’a ton âge tu n’es pas encore intégré ça, c’est comme tes vidéos ou les mecs caillassent les keufs, ça fait 30 ans qu’il y a des émeutes en france ça n’a jamais rien changé et ça ne changera jamais rien, ça ne fait que profiter aux politiques (surtout aux pires) et ça fout au chômage des gens du quartier parce qu’ils se sont fait cramer leurs caisses et que les bus ne passent plus…
      donc si ton projet de révolution se résume a écrire des slogans au rouleau et foutre dans la merde des gens qui y sont déjà bien assez non merci.

  2. LaRagePasCelleQuiFaitBaver le

    Et pourquoi toujours mélanger la lucidité avec la déprime, les écorchures ou autres merdes du genre, il n’y a aucun avantage à être normal dans une société malade pour paraphraser j’sais plus qui donc vous comprenez peut-être que les mecs qui sont contents d’eux à faire les rebelles ou des photos argentiques pour se faire passer pour desc artistes sont au mieux des collabos.

  3. LaRagePasCelleQuiFaitBaver le

    Ca me rappelle que j’ai trouvé un autre facteur de distinction aussi entre le graffiti et le street-art et ça se passe du côté de la palestine et de ceux dont on n’a pas le droit de se moquer (coucou Voltaire ?) parce que ce noeud est le coulissant de notre société française.

  4. babtou le

    « Je suis un putain de perdant aux yeux de la société. Je n’ai pas l’intention de faire partie de ce système. Même si on me proposait une situation confortable, je dirais non merci. »

    Une situation confortable avec une laisse au cou ou des chaines aux pieds.

    Aujourd’hui, je suis tombé sur le bouquin de Kongo en médiathèque…..

    • freddy krueger le

      « Aujourd’hui, je suis tombé sur le bouquin de Kongo en médiathèque….. »
      https://youtu.be/UB5W72Ir00g

      • babtou le

        couteau point cœur <3 <3 <3

        • freddy krueger le

          tu connais !

    • regarde ailleurs le

      « Aujourd’hui, je suis tombé sur le bouquin de Kongo en médiathèque….. »
      Laisse kongo choisir sa laisse, ça le regarde, trouves donc un autre exemple. C’est dingue qu’il faille toujours s’attaquer à ceux d’entre nous qui essaye de vivre pour les tirer vers le bas, s’ils font des concessions c’est parce qu’il est préférable de prendre l’argent ou il est, pas ou il n’est pas…
      Kongo n’as pas envahi la palestine ou mis trump au pouvoir…
      T’es sur d’avoir enlever tes chaines à toi?

      • babtou le

        « T’es sur d’avoir enlever tes chaines à toi? »

        Non, pas vraiment ou pas toutes. J’ai déjà pris conscience que j’en avais et aussi qu’elles ne sauterons pas toutes.

        Chacun·e ses laisses. Pour Kongo, le but n’était pas de le tirer vers le bas. Se serait prétentieux. Descendre les autres n’est pas le but. Bref, ce truc m’était surement plus adressé au final…….
        Quand à l’argent et à sa recherche chacun fait son taff et je n’ai aucunes prétentions. Je comprends même le point de vue sans le partager. Je suis plus en phase avec ceux ou celles qui essayent de s’en passer ou de construire un projet sans (une laisse en moins ou en plus selon le coté de la barrière où l’on se place). Du coup, lorgner sur les vitrines Hermes ou sur de jolies montres…….

        Tu veux partager des exemples qui te semble plus pertinents?

      • babtou le

        « pour arrêter de se cacher derrière des marques personnelles ? »

        La marque. Les maîtres s’en servent pour marquer leurs esclaves.

      • babtou le

        Aujourd’hui, je suis tombé sur le bouquin d’un graffeur qui bosse avec l’industrie du luxe en médiathèque…..

        C’est l’industrie du luxe la cible, pour tout un tas de raisons. Et non le graffeur en question.

  5. lol le

    Dire être « anti système » et écrire « fuck Trump »… c’est vraiment drôle !!!! hahhahaa

  6. Nidabey le

    Comment décrédibiliser la cause…. Va en Palestine aide les gens ou envoie du fric, mais viens pas faire ta fame sur le dos des gens qui souffre, donne envie de donner des claques….

    • babtou le

      Peut être qu’il en revient justement.

      • Nidabey le

        Si il a vraiment été la bas, il devrais se rendre compte que tout le monde rêve d’avoir un « système », les vrais « anti-système » sont dans les kibboutz de l’autre coté… stupide et contre productif, il ferais mieux de bosser dans la finance et envoyer l’argent à ceux qui savent quoi faire…

        • Donjon le

          Le type peint des lettres, c’est pas de l’anti système trop méchant, il ne représente pas de danger pour la société. Il le dit lui même « Le but n’était pas de devenir un grand gangster. »
          Les terroristes eux par contre on un vrai impacte sur nos sociétés et notre liberté.

          « il ferais mieux de bosser dans la finance » Mouais chacun sont domaine, les gens de la finance reste dans la finance, et les gaffeurs ou les artistes reste dans la rue.

          Apres je ne connait pas le personnage, si ça se trouve je défend un sombre enculé, j’en ai croisé des gens qui se disait « anti système » complètement abruti et incohérent dans leurs acte.

        • Nidabey le

          « les gens de la finance reste dans la finance, et les gaffeurs ou les artistes reste dans la rue. »

          http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/asia/7853690/Singapore-to-cane-Swiss-man-for-graffiti-terrorism.html
          Bonjour les clichés -> il y’a de tout dans le graffiti même des banquiers, Les seuls qui restent dans la rue sont les SDF malheureusement…. Le mec est surement de bonne foi mais il dois juste réaliser qu’il nuit plus à la cause qu’autres choses… Si j’étais de la droite israélienne je dirais vous voyez bien « ces mecs sont des terroristes »… Pour finir en rigolant je lui dirais « va vivre en Palestine » la bas ya pas de système, et donnons le danemark aux palestiniens 😉 …
          Sans vouloir paraître condescendants il me semble que vous vous trompez dans la manière de véhiculer votre message, cette indignation la s’apparente plus à de l’égoïsme pour ceux qui saisiront la référence, à bon entendeur…

  7. Papa Lazaroo le

    Il y a en permanence une cinquantaine de conflits ouverts dans le monde, certains remontant à bien pus loin que les années 40. Et c’est toujours avec le même que les « rebelz du système » et autres punks à chien viennent nous faire chier.
    Putains, ils l’admettront jamais que c’est juste qu’ils haïssent les juifs…

    Et s’il est tant anti-système que ça qu’est-ce qu’il attend pour se casser faire sa cabane dans les bois et vivre en autarcie au lieu de ramasser les miettes du-dit système.

    Et Kegr avait du style, lui…

    • freddy krueger le

       » ils l’admettront jamais que c’est juste qu’ils haïssent les juifs… »
      donc pour toi ceux qui sont contre la politique du likoud détestent forcément les Juifs ?
      c’est pas un raccourci que tu fais la c’est une amputation !

  8. Papa Lazaroo le

    … plus loin…

  9. Street cred quand tu nous tiens... le

    Super zéro des temps modernes vide de sens bien adaptée à la bobo conso streetart de ces dernières berges. Quelle insulte pour Kegr et tomcat rien à voir avec cette friture on plaisante là !

  10. Jozède le

    ‘Pouvez pas la fermer ? On entend que vous là..

    • babtou le

      Personne t’oblige à écouter?